article abonné offert

Ethan, 11 ans, transmet sa passion des oiseaux

Ethan, 11 ans, réalise avec son papa, Christophe, un guide «pas comme les autres» sur les oiseaux pour ses copains de classe et beaucoup d’autres!

L’instituteur d’Ethan est un passionné de nature. Dans sa classe, Thierry Gridlet interroge les enfants à propos des oiseaux présents dans les jardins.

Ethan réalise alors que ses copains de classe ignorent comment reconnaître une dizaine d’espèces d’oiseaux qui vivent pourtant près de chez eux.

L’enfant a l’habitude de regarder la nature, son père est un passionné d’ornithologie (l’étude des oiseaux). Peut-être pourraient-ils ensemble créer un guide pour expliquer aux élèves comment reconnaître facilement les oiseaux?

En avril 2020, Ethan et Christophe prennent des photos et réfléchissent au moyen de rendre cette «enquête» captivante. Leur envie est de trouver les bons mots et la bonne manière.

«On parle comme si l’on était ‘l’oiseau’, explique Ethan, cela s’appelle une prosopopée (c’est quand on fait parler et agir un animal, une personne absente… que l’on évoque). On a vu cela en classe.»

Ethan et son père parlent du rouge-gorge. «Il a une tache orangée, en forme de W sur sa poitrine. Personne ne dit cela de cette façon habituellement.» Dans leur guide, ils décrivent son chant et la manière avec laquelle il se redresse ou vole car on peut aussi le reconnaître comme ça. Et puis, ils montrent l’oiseau sous différents angles. Pour ces photos, ils peuvent aussi compter sur l’aide de Patrick Letems (président de l’ASBL Luscinia Nature) qui réalise des photos superbes.

Les textes courts sont vraiment pensés pour aider le lecteur à ‘sentir’ l’oiseau. Au passage, les mots «compliqués» comme rémiges, croupion, sous-caudales sont expliqués en termes très simples. Le défi réaliste est de permettre à chacun de considérer petit à petit ces mots précis comme des termes familiers. Cela sera bien utile si un jour on consulte d’autres guides sur les oiseaux!

Attirer et protéger les oiseaux

Ethan veut aussi expliquer à ses copains comment attirer les oiseaux dans leur jardin, les photographier, les nourrir, les protéger. Il exprime ceci: «Si je réussis mon pari avec papa, alors moi aussi j’aurai contribué à maintenir la biodiversité chez nous!»

 

En savoir +

Une préoccupation nouvelle inquiète les ornithologues: la transmission croissante, via les mangeoires et les abreuvoirs, de maladies infectieuses. Il est donc très important de nettoyer régulièrement, idéalement lors de chaque réapprovisionnement, les points de nourrissage. «On veut aussi l’expliquer dans notre guide, dit Christophe, de même que montrer comment, en plantant certaines espèces de végétaux, on peut assurer un abri et de la nourriture naturels (un biotope) aux oiseaux!»

 

Le sondage de la semaine