ASSURANCES

La BNB prend la main chez Intégrale

La BNB prend la main chez Intégrale

La filiale à 71% de Nethys est à vendre depuis l’été. Le régulateur du secteur, la Banque nationale de Belgique, perd patience devant les reports de décision. BELGA PHOTO SOPHIE KIP BELGA

La Banque nationale de Belgique vire le conseil d’administration d’Intégrale pour le remplacer par un collège provisoire, selon nos confrères du Soir. Apparemment, pour le régulateur national du secteur, les tergiversations ont assez duré.

Qui va reprendre la société liégeoise d’assurances Intégrale, toujours filiale à 71% de Nethys? Il ne resterait plus que le fonds d’investissement britannique River Rock en lice. Les deux autres candidats n’entreraient plus en ligne de compte. Il s’agissait de la société de réassurance Monument Re (dont une des filiales, Laguna, avait racheté les comptes First d’Ethias) et d’Athora (qui avait repris Generali), toutes deux établies aux Bermudes.

Ce mardi, un conseil d’administration était programmé à 16 h. Mais la Banque nationale de Belgique, l’organe de contrôle et de régulation des assureurs, s’impatiente. Elle avait déjà envoyé un commissaire en novembre dernier et exigeait une remise en ordre des procédures de vente. Mardi, un cap a été franchi.

Selon nos confrères du Soir, la BNB a carrément remplacé les membres du CA et du comité de direction par un collège d’administrateurs provisoires. Il devrait se mettre au travail ce mercredi.

 

La crainte d’une liquidation

 

La société liégeoise d’assurances a besoin d’environ 200 millions€ pour répondre aux normes de solvabilité du secteur. Elle est à vendre depuis l’été 2020.

River Rock propose certaines garanties pour l’emploi et un développement de l’activité. Mais si la BNB, apparemment opposée à River Rock, juge que l’offre du fonds d’investissement britannique n’est pas à la hauteur, le personnel craint une liquidation. Un mouvement de grève avait suivi l’assemblée du personnel qui s’est tenue lundi matin.

L’entreprise liégeoise, spécialisée dans les pensions complémentaires et l’assurance vie, compte 140 employés.