AUTOMOBILE

Pourquoi ce Tesla Roadster est-il désormais exposé à Autoworld?

Ce Roadster Tesla est un des 250 premiers véhicules 100% électrique conçu par le constructeur américain à avoir branché ses batteries en Europe. Athlon Belgium/ Autoworld

Un Roadster du constructeur américain de voitures électriques Tesla a garé ses batteries au musée Autoworld. Il s’agit d’une des 250 premiers modèles 100% électriques conduits en Europe. «Historique», selon ses propriétaires.

C’est «un fragment de l’histoire de l’automobile» qui rejoint le musée Autoworld à Bruxelles. En effet, l’une des toutes premières voitures Tesla 100% électrique rejoint les collections du Cinquantenaire.

Il s’agit du modèle Roadster, commercialisé entre 2008 et 2012 par l’entreprise d’Elon Musk. Il s’agit là d’un prêt de la société de leasing Athlon qui, dès 2011, s’est voulue «pionnière de la mobilité électrique» en Belgique en intégrant ces bolides à sa flotte. L’engin passe en effet de 0 à 100km/h en même pas 4 secondes.

Pourquoi ce Tesla Roadster est-il désormais exposé à Autoworld?
De gauche à droite avec le Roadster Tesla: Michiel Alferink (Athlon Belgium), Sébastien de Baere (directeur Autoworld), Leo Van Hoorick (conservateur Autoworld). Athlon Belgium/ Autoworld

«Tesla n’a exporté son Roadster en Europe qu’à partir de 2010», rappelle l’entreprise dans un communiqué. «C’est l’une des 250 premières versions “signature” de l’édition EU-limited 2010 qui est maintenant exposée à Autoworld à Bruxelles».

L’auto a été mise en service en Belgique en 2011. «Cette édition unique a parcouru de nombreux kilomètres dans le respect de l’environnement. Compte tenu de l’importance historique de cette voiture et du fait qu’elle est l’une des toutes premières Tesla, elle mérite sa place dans un musée», plaide Michiel Alferink, directeur général d’Athlon Belgium.