ESTAIMPUIS

Des terrains de padel près du complexe sportif d’Estaimpuis

La commune d’Estaimpuis souhaite mettre un terrain à disposition d’un privé pour la création de trois terrains de padel.

Depuis quelques années, le padel est devenu le sport de raquette en vogue. À Estaimpuis, aucune installation ne permet encore aux amateurs de taper quelques balles dans ces terrains clos.

Trois terrains de padel ainsi qu’un local de stockage pourraient bientôt voir le jour sur un terrain communal situé rue Moulin Masure, derrière le parking du complexe sportif d’Estaimpuis et à côté du terrain de dressage canin.

C’est en tout cas le projet porté par des privés qui semble être soutenu par le Collège communal, ayant marqué un accord de principe en janvier dernier. «En raison des investissements à réaliser pour l’installation de ces infrastructures, les initiateurs du projet doivent disposer d’un droit réel sur le terrain en vue de les assurer de pouvoir jouir des biens durant une période déterminée mais suffisamment longue, relève Christine Dubus, échevine des Sports. Le terrain sera ainsi mis gratuitement à disposition en contrepartie de la prise en charge totale des investissements par les promoteurs.»

Point finalement reporté

Un projet de signature entre la Commune et les initiateurs d’un bail emphytéotique d’une durée de 27 ans était soumis à l’approbation du conseil communal, ce lundi soir.

Patrick Van Honacker (Pour Vous) déplore que le projet de bail emphytéotique n’ait pas été remis aux conseillers communaux dans les délais légaux. «Il est difficile de donner son avis sur un texte que nous n’avons pu analyser dans les meilleures conditions…», signale le conseiller de l’opposition.

La directrice générale reconnaît une erreur dans le chef de l’administration communale. Adeline Capart (Pour Vous) en a profité pour demander que le dossier soit examiné en commission des Sports. Face à cette situation, Le bourgmestre Daniel Senesael a décrété le report du point au prochain conseil communal.

Après la signature du bail emphytéotique, les initiateurs du projet devront vraisemblablement introduire une demande de permis d’urbanisme qui impliquera une enquête publique et permettra aux riverains des rues Moulin Masure, Jean Lefebvre et du Château d’éventuellement faire part de leurs remarques.


Nos dernières videos