TÉLÉVISION

Top Chef: Jarvis range ses santiags sans avoir pu intégrer de brigade

Top Chef: Jarvis range ses santiags sans avoir pu intégrer de brigade

© St. de Bourgies/M6

Fin de parcours cruelle pour Jarvis, le cuisinier solitaire de cette 12e saison de Top Chef. Le candidat n’a pas su sauver sa peau et quitte déjà le concours.

Cette deuxième émission marquait le grand début des épreuves en équipe et l’entrée dans le concours de la gagnante de l’émission «Objectif Top Chef», Charline Stengel.

Pour la première épreuve, le chef japonais triplement étoilé, Kei Kobayashi, défiait les candidats autour de sa salade composée de 40 légumes. Obligation pour les candidats d’équilibrer le sucré, le salé, l’amer et l’acidité dans leur version de la salade de légumes.

Le «potager à 4 mains» d’Arnaud et Thomas (équipe Michel Sarran) a séduit le chef Gilles Goujon, qui représentait ici le chef japonais. «Un très beau plat. À chaque fois que je mâchais, j’avais une petite émotion particulière. Exceptionnel», dira le chef Goujon.

Il a également qualifié le «Jardin du Taj Mahal», salade liée avec du curry, de Pauline et Baptiste dans la brigade de Paul Pairet. Les candidats des deux autres bridages se sont retrouvés sur la sellette.

La deuxième épreuve se jouait en solo. La mission s’annonçait compliquée pour Jarvis, seul candidat qui n’avait pas été sélectionné par l’un des quatre chefs de brigade.

Le cuisinier de 24 ans, remarqué pour ses santiags, avait intégré de justesse le concours la semaine passée, mais en cavalier seul, alors que les autres candidats font tous partie d’une équipe et sont guidés par un grand chef.

Lors de l’épreuve autour du cœur coulant, imaginé par les chefs Sébastien et Michel Bras, Jarvis n’a malheureusement pas convaincu. Son plat intitulé «pommes duchesse coulis oseille», n’a malheureusement pas… coulé.

Ce sont à nouveau les candidats de Michel Sarran et Paul Pairet qui ont fait carton plein. Et ceux d’Hélène Darroze et Philippe Etchebest qui ont été recalés.

Envoyé en dernière chance, Jarvis a dû affronter deux poids lourds: Mohamed, choisit par la cheffe Darroze, et Matthias pour l’équipe de Philippe Etchebest. Le choix d’Etchebest a sauvé le belge Mathieu Vande Velde, placé sur la sellette après son raté en duo au cours de la première épreuve.

En dernière chance, Jarvis a été trop léger, son tartare de bœuf n’a pas séduit. «J’avais deux machines de guerre en face de moi, j’ai fait ce que j’ai pu», commente l’éliminé de la semaine, en quittant le concours.

Nos dernières videos