Promo sur les vaccins

EdA

À moins de vivre sur Mars

– et encore, pas sûr que ce soit encore le cas depuis que Persévérance y a posé ses chenilles – personne ne peut feindre d’ignorer que nous aurons tou(te)s, à plus ou moins court terme, la possibilité de nous faire vacciner. Le matraquage est tel que beaucoup ont oublié – et c’est peut-être là l’un des buts recherchés? – que s’il est fortement conseillé de se faire piquer, ce n’est pas (encore) obligatoire. Entre les propos qui tentent de vous convaincre que refuser une telle invitation ferait de vous un incivique, jusqu’aux menaces à peine voilées vous faisant comprendre que vous ne retrouverez plus jamais votre vie d’avant sans le sérum salutaire, d’autres optent pour un discours qui fait aussi ses preuves dans le domaine de la grande distribution. Du style: «Une entrée au ciné, au musée ou au théâtre offert avec votre vaccin…»

À terme, vous aurez aussi sans doute droit à une carte de fidélité, étant donné qu’il y a gros à parier que de telles campagnes seront réitérées dans les années à venir…