SCHAERBEEK

«D’une banale beauté», la maison de l’architecte Hemelsoet est classée

Pierre blanche et bleue, pièces forgées, parquets et vitraux…: l’architecte François Hemelsoet a apporté le plus grand soin à sa maison personnelle. La bâtisse Art Nouveau de Schaerbeek fera sa réputation: elle est classée.

Le gouvernement bruxellois a décidé de classer l’ancienne maison personnelle de style Art Nouveau de l’architecte François Hemelsoet, située à Schaerbeek, a annoncé lundi le secrétaire d’État Pascal Smet, chargé du Patrimoine.

Selon lui, la maison située 22 avenue Princesse Élisabeth a contribué à la carrière réussie de l’architecte. Il ne s’agissait en effet pas uniquement de sa propre maison, mais également de son bureau où il recevait ses clients.

«D’une banale beauté», la maison de l’architecte Hemelsoet est classée
Cabinet Smet
Pour sa première maison, François Hemelsoet a porté une attention particulière à la fois à la conception du bâtiment et à l’utilisation des matériaux. Des produits de haute qualité ont été utilisés, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, comme la pierre blanche et bleue, les pièces forgées et les vitraux.

À l’intérieur, la décoration est également de haute qualité avec des parquets aux motifs variés, des stucs et des boiseries sculptées.

«D’une banale beauté»

La demande de classement a été introduite par les copropriétaires fin 2018. Le gouvernement bruxellois en a pris acte le 20 décembre de la même année. En avril 2019, la Commission royale des Monuments et Sites a émis un avis favorable en demandant cependant d’étendre le classement à la totalité de la maison à front de rue. En mars 2020, la procédure de classement comme monument de certaines parties de l’ancienne maison personnelle de l’architecte François Hemelsoet a été entamée par la Région.

«La maison Hemelsoet est d’une banale beauté pour Bruxelles, on pourrait presque ne pas la remarquer. Pourtant, elle est le témoin d’une époque – la deuxième vague des architectes Art Nouveau – où les maisons bourgeoises schaerbeekoise sont conçues avec une référence à l’Art Nouveau mais pas uniquement. Ce mélange en fait aujourd’hui une force et un exemple qu’il convenait de préserver», a commenté lundi Pascal Smet, par voie de communiqué.

Hemelsoet: 2e vague Art Nouveau

«D’une banale beauté», la maison de l’architecte Hemelsoet est classée
Cabinet Smet

«D’une banale beauté», la maison de l’architecte Hemelsoet est classée
Cabinet Smet
François Hemelsoet (Schaerbeek 1875 – Woluwe-Saint-Pierre 1947) a appris son métier notamment lors d’un stage chez l’architecte Henri Jacobs. À partir de 1902, il travaille comme architecte indépendant et débute immédiatement par la conception et la construction de sa propre maison. À partir de ce moment, il concevra encore de nombreux bâtiments, principalement des maisons bourgeoises et presque exclusivement à Schaerbeek.

Il est un des représentants de la deuxième vague des architectes Art Nouveau, qui au début du XXe siècle ne concevaient plus de bâtiments uniquement de ce style, mais en reprenaient des éléments dans des bâtiments qui, par leur style, font plutôt référence au passé.