FRANCE

La Côte d’Azur se reconfine en partie pour les deux prochains week-ends

La Côte d’Azur se reconfine en partie pour les deux prochains week-ends

Illustration Freesurf - stock.adobe.com

Des mesures de confinement vont être mises en œuvre pour les deux prochains week-ends dans les communes du littoral des Alpes-Maritimes pour lutter contre la propagation du Covid-19, a annoncé lundi le préfet Bernard Gonzalez.

Des sorties d’une heure seront autorisées avec dérogation (médecins, animaux de compagnie, sport, promenade) dans un rayon de 5km du domicile du vendredi 18H00 au lundi 06H00 dans une zone s’étendant de Théoule-sur-Mer à Menton, qui concentre près de 90% de la population du département.

Une telle mesure de confinement territorialisé est une première depuis le début de la crise sanitaire sur le territoire métropolitain.

Par ailleurs, pour 15 jours à compter de mardi, les commerces de plus de 5.000m2, sauf les pharmacies et les commerces alimentaires, seront par ailleurs fermés dans le département, a précisé au cours d’une conférence de presse le préfet.

Pour les commerces de plus de 400m2, la jauge passera de 10 à 15 m2 par visiteur. Le préfet qui a appelé à ce que les gestes barrière soient «appliqués très strictement», a notamment demandé «aux exploitants de commerce» concernés «de se doter d’un médiateur Covid» chargé de faire respecter les règles.

Des contrôles renforcés aux frontières

Les contrôles à la frontière italienne seront également renforcés, comme les contrôles dans les aéroports, a poursuivi le préfet, évoquant la possibilité de faire passer un test PCR à l’ensemble des passagers d’un vol.

Le préfet a également annoncé une «accélération» de la campagne vaccinale dans le département, où environ 4.500 doses du vaccin Pfizer doivent être réceptionnées dans les prochains jours --soit 1.000 de plus que ce qu’avaient déjà promis les autorités lors de la visite du ministre de la Santé Olivier Véran à Nice samedi.

Enfin, la possibilité de se faire vacciner sera offerte aux personnes âgées de 59 à 64 ans et souffrant de comorbidités: dans cet objectif, de nombreuses doses du vaccin d’AstraZeneca doivent être envoyées dans les Alpes-Maritimes prochainement, a encore assuré M. Gonzalez.