FOOTBALL

Mogi Bayat, agent de l’ombre du FC Nantes et chouchou des Kita: «Je joue un rôle dans beaucoup de clubs»

Mogi Bayat, agent de l’ombre du FC Nantes et chouchou des Kita: «Je joue un rôle dans beaucoup de clubs»

BELGA

L’agent de joueurs franco-iranien, que l’on connaît très bien dans le championnat belge, s’est exprimé dans les colonnes de L’Équipe à l’occasion d’un dossier sur les remous du FC Nantes.

Le club nantais, 18e et premier reléguable, est dans la tourmente sportive. D’autant que Raymond Domenech, le 18e coach depuis 2007 et le rachat du club par Waldemar Kita, a été limogé après 7 semaines (0 succès).

Une affaire de famille – Waldemar, le père, à la présidence et à la direction générale, le fils Franck comme directeur général délégué – qui fait bondir les supporters, déçus des résultats sportifs mais aussi de tout l’aspect extra-sportif.

D’autant plus que la personnalité de Mogi Bayat, que l’on nomme parfois le directeur sportif «officieux» du FC Nantes, ne fait pas l’unanimité. L’ancien directeur général du Sporting Charleroi, devenu depuis lors agent de joueurs, fait le beau temps et la pluie des mercatos nantais (Rongier, Kayembe, El-Ghanassy, Kara Mbodj, Limbombe, Appiah, Benavente, Emond, etc.).

Et Mogi Bayat aurait même un avis sur les entraîneurs, puisqu’une entrevue refusée par Domenech aurait précipité la chute de l’ancien sélectionneur français.

«Je suis un deal-maker extérieur au club»

Très discret dans les médias, d’autant qu’il a fait l’objet de plusieurs poursuites judiciaires, Mogi Bayat s’est exprimé dans les colonnes de L’Équipe dans son édition de ce jeudi.

Il refuse de parler de «cirque Kita» au FC Nantes. «Ça fait partie du folklore. Mais d’un point de vue plus intellectuel, parler de cirque sous-entend qu’il y a une troupe avec des clowns, des acrobates, des animaux, etc. Or, au FC Nantes, les gens qui composent l’organigramme sont des professionnels de haut niveau. Je dirais, pour rester dans le folklore, que M. Kita s’est entouré d’acrobates de haut niveau.»

 

Parler de Kita + Bayat, ça fait vendre et polémiquer

 

Sur son rôle au sein du club, il botte en touche. «Je joue un rôle dans beaucoup de clubs. Et le rôle est clair. je suis un intermédiaire, avec un réseau important et les clubs profitent de ce savoir-faire. Parler de Kita + Bayat, ça fait vendre et polémiquer. Mais le Club de Bruges m’a mandaté pour vendre Diatta à Monaco et La Gantoise pour Jonathan David à Lille pour des montants records. Et là, pas de polémique. Pour revenir au FC Nantes, je ne suis qu’un deal-maker, extérieur au club. Un fournisseur privilégié, si vous voulez. Et je ne peux pas prendre la responsabilité des échecs du FC Nantes ces dernières années parce que je ne suis pas impliqué dans la gestion sportive au quotidien.»

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 33 23 6 4 69/24 73
2 Antwerp 33 17 10 6 54/46 57
3 KRC Genk 33 16 9 8 65/45 56
4 Anderlecht 33 14 6 13 50/34 55
5 Ostende 33 15 11 7 48/40 52
6 Beerschot 33 14 14 5 58/61 47
7 Standard 33 12 10 11 49/41 47
8 Zulte-Waregem 33 14 15 4 51/62 46
9 La Gantoise 33 13 13 7 48/40 46
10 FC Malines 33 12 12 9 50/53 45
11 OH Louvain 33 12 12 9 53/57 45
12 Charleroi 33 11 13 9 44/46 42
13 Eupen 33 9 11 13 41/53 40
14 Courtrai 33 11 16 6 43/53 39
15 St-Trond 33 10 15 8 41/51 38
16 Cercle Bruges 33 11 20 2 39/50 35
17 Mouscron 33 7 16 10 30/50 31
18 Waasland-B. 33 7 19 7 42/69 28