BASTOGNE

À Bastogne, il a aspergé une femme d’essence et menacé de la brûler

À Bastogne, il a aspergé une femme d’essence et menacé de la brûler

Tribunal correctionnel ÉdA

La menace fait froid dans le dos. Nous sommes à Bastogne, le 8 mai 2016.

Une jeune femme s’est retrouvée aspergée d’essence, avec en face d’elle, un gaillard qui menace de la brûler vive!

Les faits sont dans un premier temps qualifiés de tentative d’assassinat, avant d’être requalifiés de traitement inhumain, de menaces par gestes et verbales.

L’homme, Carlos Pereira Da Cunha, de nationalité grand-ducale, a déjà été condamné à trois ans de prison au Grand-Duché, pour trafic de stupéfiants. Il est en état de récidive légale.

Son casier judiciaire européen comporte huit autres condamnations.

Il ne s’est pas présenté devant le tribunal correctionnel de Neufchâteau. Il a donc été jugé par défaut et condamné à 14 mois de prison et 1 200€ d’amende.

Ce soir-là, un autre individu était présent. Il est uniquement poursuivi pour les menaces verbales. Il écope de six mois de prison et 600€ d’amende.