JEU VIDÉO

Tout sur Valheim, le Minecraft avec des Vikings qui fait fureur

Tout sur Valheim, le Minecraft avec des Vikings qui fait fureur

Un tout petit studio suédois est à l’origine de jeu phénomène Valheim. Internet

Déjà 2 millions d’acheteurs pour le jeu PC Valheim, le digne héritier nordique de Minecraft.

C’est la sensation du moment sur PC. Le jeu de survie Valheim rencontre un succès fracassant: deux millions d’exemplaires écoulés en treize jours. C’est un démarrage historique pour un titre… qui n’est pas encore terminé. Bienvenue dans l’ère du Minecraft nordique.

Développé en Suède par la petite équipe d’Iron Gate Studio, Valheim est disponible en accès anticipé sur Steam (16,79€) depuis le 2 février 2021. Le principe de l’accès anticipé («early access») vous autorise à profiter d’un jeu avant qu’il ne soit officiellement terminé.

De longs mois, parfois des années, séparent le jeu en «early access» de sa sortie en version finale. Selon les cas, les bugs à supporter sont plus ou moins nombreux. Ils tendent à disparaître au fil du temps et des mises à jour. Les rentrées de l’accès anticipé financent la suite du développement.

Heureusement, le monde inachevé de Valheim est relativement épargné par les bugs et les plantages. Il combine les meilleures mécaniques des jeux de survie, d’exploration et de construction. Découvrez ci-dessous ses 4 atouts.

+ Vidéo: la bande-annonce de Valheim

1.Le pitch

C’est une nouvelle vie après la mort. Après être tombé au combat, les Valkyries vous parachutent au cœur de Valheim. Vous êtes le nouveau gardien de ce territoire peuplé de créatures du chaos.

À chaque nouvelle partie, le moteur procédural génère un nouveau Valheim aléatoirement. Dans ce «purgatoire» «inspiré par la culture viking», votre personnage est démuni et vulnérable dans ses premières minutes d’existence.

Libre à vous de jouer en solo dans votre coin ou de rejoindre un serveur (ordinateur) pouvant accueillir jusqu’à dix joueurs appelés à coopérer. Les deux expériences sont très différentes et hautement satisfaisantes.

2.Une survie moins punitive

Si les morts idiotes seront légion dans votre expérience Valheim, la survie est moins punitive que dans la majorité des jeux du genre (ARK, The Forest...). Certes, si vous êtes distraits au moment d’abattre un arbre, la chute du tronc sur votre corps frêle ne manquera de vous tuer instantanément.

A contrario, la gestion de la nourriture et de l’eau vise à vous récompenser plutôt que vous pénaliser. Avoir faim ne vous tuera pas à petits feux. Un repas copieux vous conférera des bonus temporaires.

+ Vidéo: cet arbre nonchalamment coupé va se retourner contre le guerrier

Hello, HR? I"d like to file for worker"s compensation from r/valheim

3.Des constructions démesurées

Comme de Minecraft, votre personnage piochera tant et plus à l’heure de collecter de précieuses ressources, du bois au métal. Avec une finalité en ligne de mire: la construction d’une base, d’un quartier général.

À nouveau, il n’est pas question de vous pénaliser au-delà du raisonnable. Vous avez mal placé une paroi en bois? Il suffit de sortir la pioche pour la démonter et récupérer le bois consommé comme si de rien n’était.

Tout sur Valheim, le Minecraft avec des Vikings qui fait fureur
Il est possible de construire un grand quartier général à l’aide des ressources collectées dans les forêts, les plaines et les montagnes. Internet

4.Un terrain de jeu XXL

Plaines, forêts, montagnes, rivières et mers composent le monde de Valheim à explorer à votre guise. La taille de la carte est impressionnante. C’est une invitation au voyage et à l’audace.

Même si le scénario fait la part à des passages obligés (cinq grands méchants à tuer), le renouvellement de la carte et sa taille font que toutes les parties sont très différentes l’une de l’autre.

Tout sur Valheim, le Minecraft avec des Vikings qui fait fureur
L’exploration sur les mers est une des possibilités enivrantes du jeu. Internet