MORLANWELZ

Grosse frayeur à Morlanwelz: l’arche du Plateau Warocqué, pôle d’enseignement, s’est effondrée

L’arche à l’entrée du Plateau Warocqué s’est effondrée ce lundi matinAthénée provincial Morlanwelz-Mariemont-Chapelle

L’arche en pierre située à l’entrée du site, s’est effondrée, heureusement pendant les vacances, épargnant une catastrophe.

On a eu chaud ce matin sur le site du Plateau Warocqué à Morlanwelz, un pôle de l’enseignement provincial: l’arche en pierre située à l’entrée du site s’est effondrée. Si les conditions météorologiques et le gel tenace de la semaine dernière peuvent avoir joué un rôle, aucune certitude ne peut encore être établie.

L’incident n’a fait aucune victime, mais c’est une chance qu’il se soit produit durant les vacances de carnaval, peu de personnes étant présentes sur le site. En période scolaire, ce sont entre 3000 et 3500 véhicules qui passent quotidiennement sous l’arche.

Un ingénieur en stabilité se présentera prochainement sur place pour évaluer l’étendue des dégâts. Les pierres seront déblayées au plus vite afin d’autoriser à nouveau la circulation, indique Julien Bauduin, directeur de l’Athénée provincial Morlanwelz-Mariemont-Chapelle, principal établissement du site.

En attendant, des mesures sont prises pour la rentrée du lundi 22 février. Il est demandé de ne pas se rendre en voiture sur le Plateau, de se garer dans les rues adjacentes et d’accompagner son enfant à l’école à pied en passant soit pas l’escalier de l’Athénée soit par le CPMS.

Quant à l’arche, «nous espérons tous (la) revoir au plus vite afin que les symboles qu’elle porte ‘Instruction, Education et Emancipation’ éclairent de nouveau nos institutions, mais il faudra du temps et des analyses poussées pour reconstruire un tel monument», conclut Julien Bauduin. Si reconstruction il y a, elle se fera à l’identique, l’arche faisant partie d’un patrimoine classé, précisent nos confrères d’Antenne Centre.