LESSINES

Effondrement à la rue Tramasure à Lessines: le plan d’urgence déclenché

On a constaté l’effondrement d’un trottoir au centre-ville de Lessines. Les fondations d’une maison sont touchées et sa stabilité pose question.

Les pompiers de la zone de secours de Wallonie picarde ont été appelés ce lundi peu après 8 h à la rue Tramasure à Lessines où un trottoir s’est effondré face au n° 48. La stabilité de la maison pose question. En effet, les fondations ont été touchées et de larges fissures sont visibles sur la façade de la maison. Une maison voisine serait aussi impactée.

Les occupants et leurs voisins ont été évacués; ils devront être relogés.

Une fuite d’eau dans le sous-sol serait à l’origine de cet affaissement. En effet, la SWDE (compagnie des eaux) a été avisée dimanche d’une fuite de l’autre côté de la voirie. Un trou a d’ailleurs été creusé afin que les ouvriers puissent colmater la fuite, mais il semble cependant que le sous-sol ait été miné par les eaux.

Le plan d’urgence déclenché

Une autopompe, un camion échelle et un véhicule de commandement ont été envoyés sur place par la zone de secours. Le bourgmestre et le service technique de la Ville sont aussi descendus sur les lieux.

Après analyse de la situation, Pascal De Handschutter a décidé de mettre en place le plan communal d’urgence.

«La SWDE dépêche un camion qui alimentera en eau les habitations qui en sont privées», a précisé la Ville de Lessines sur sa page Facebook. «L’arrivée en gaz pourrait également être coupée pour garantir la sécurité de la zone. Le périmètre de sécurité a été élargi. L’interdiction de circuler sera prolongée empêchant le TEC de suivre l’itinéraire habituel. Les arrêts rue du Pont de Pierre et rue Tramasure ne pourront donc être desservis. L’itinéraire de déviation sera communiqué prochainement.»

Les autorités ont assuré que «la zone de secours de Wallonie Picarde, la zone de police des Collines, la Société wallonne des eaux, ORES et les services de la Ville et du CPAS mettent tout en œuvre pour répondre à cette situation».

Étançonnage impossible

«Ores, le gestionnaire du réseau de gaz a également procédé au contrôle des canalisations. Celles-ci n’ont pas été impactées», a assuré le capitaine Éric Stasik qui dirige l’intervention. «Dans l’immédiat, nous ne pouvons pas procéder à l’étançonnage de la façade qui menace de s’effondrer. En sous-sol, c’est le vide et nous n’avons donc pas d’appui pour étançonner. On attend un expert de la compagnie d’assurance avant d’intervenir», a aussi précisé l’officier.

La rue a été interdite à la circulation jusqu’à nouvel ordre.


Nos dernières videos