article abonné offert

L’INTERVIEW DU LUNDI | André Flahaut: «On ne peut tolérer la banalisation d’un salut nazi»

L’INTERVIEW DU LUNDI | André Flahaut: «On ne peut tolérer la banalisation d’un salut nazi»

André Flahaut ne se sépare jamais du triangle rouge boutonné au revers de sa veste. Celui-ci rappelle ceux que devaient porter les prisonniers politiques dans les camps de concentration. Fred Moisse

André Flahaut, vous ne vous séparez jamais du triangle rouge boutonné au revers de votre veste. De quoi s’agit-il?

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 31 des 1525 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?