MOUSCRON

Deux enfants ont perdu la vie dans un dramatique accident sur la route Express (Mouscron)

Un terrible accident s’est produit ce samedi après-midi, vers 14 h, le long de la route Express (N58), à Mouscron. Deux enfants de 4 et 8 ans ont perdu la vie.

Ce samedi, peu après 14 heures, un conducteur a perdu le contrôle de son véhicule le long de la route Express (N58), en direction de Mouscron. La voiture, une Opel Astra break, a dévié de sa trajectoire et a violemment percuté un lampadaire. Le choc a été d’une violence telle que le luminaire s’est couché au milieu de la chaussée. Le véhicule, immobilisé au milieu de la chaussée, a été croqué au niveau du flanc.

Deux enfants âgés de 4 et 8 ans étaient présents à l’arrière du véhicule. Ils n’ont malheureusement pas survécu au choc. Malgré l’intervention rapide des services de secours, les deux enfants, domiciliés à Mouscron, sont décédés sur place.

Le conducteur, le beau-père des enfants, a quant à lui été pris en charge «conscient» par les services de secours qui l’ont transféré en milieu hospitalier, à Courtrai. Les pompiers mouscronnois n'ont pas dû procéder à sa désincarcération. On ignore la gravité de ses blessures.

Des devoirs d'enquête devront déterminer les circonstances précises de cette violente sortie de route. Il se peut qu'un autre automobiliste soit impliqué dans cet accident, mais celui-ci aurait pris la fuite. Le parquet de Mons-Tournai a sollicité l’intervention d’un expert sur les lieux du drame.

La circulation le long de la route Express, entre les ronds-points du Futurosport et du MIM, a dû être interdite, une bonne partie de l’après-midi. Six équipes de la police de Mouscron, soutenues par la police fédérale, étaient sur le terrain pour mettre en place des déviations locales et bloquer la circulation dans les deux sens.

Un important déploiement de services de secours a été nécessaire: une autopompe, une citerne, un véhicule de balisage, un véhicule de commandement, un SMUR et une ambulance.

La bourgmestre de Mouscron, Brigitte Aubert est descendue sur place.