article abonné offert

FOSSES-LA-VILLE

Torture et séquestration : les avocats réfutent les faits de viol

Torture et séquestration : les avocats réfutent les faits de viol

La victime avait vécu une nuit d’enfer dans cette maison, en juin 2019. ÉdA – 401315174089

Les prévenus reconnaissent la séquestration et les coups, mais pas le viol. L’instigateur de l’expédition punitive demande la clémence du tribunal.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 276 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?