WAVRE

Le chantier de la nouvelle gare des bus de Wavre devrait débuter en mars

Le chantier de la nouvelle gare des bus de Wavre devrait débuter en mars

La nouvelle gare des bus va s’installer sur le parking du Moulin à Vent à quelques mètres de la place de la Gare (tout à droite sur ce document). EdA - 501211224526

Les travaux pour l’aménagement de la nouvelle gare des bus sur le parking du Moulin à Vent devraient débuter fin mars.

Ce mercredi, le conseil d’administration du TEC s’est prononcé en vue de l’attribution du marché nécessaire à la rénovation de la gare des bus de Wavre.

Ce projet, qui s’inscrit dans le Plan infrastructures et mobilité pour tous (PIMPT) permettra d’améliorer le niveau de sécurité de la gare et son accessibilité aux personnes à mobilité réduite, tout en répondant aux besoins de l’exploitation.

Ce chantier, qui représente un investissement de près de 1,7 million d’euros, devrait commencer au plus tard fin mars pour une durée de 270 jours ouvrables.

La place Henri Berger étant trop exiguë pour permettre la construction d’une gare répondant à tous ces critères, c’est le parking du Moulin à Vent, situé derrière les bâtiments du TEC, et à proximité de la gare, qui accueillera la nouvelle gare des bus de Wavre.

Le chantier de la nouvelle gare des bus de Wavre devrait débuter en mars
Ce mercredi, le conseil d’administration du TEC s’est prononcé en vue de l’attribution du marché nécessaire à la rénovation de la gare des bus de Wavre. -

16 quais au lieu de 7 actuellement

La nouvelle gare des bus comprendra un grand quai central pouvant accueillir 10 bus et un quai mixte TEC/SNCB pouvant accueillir 6 bus, soit 16 quais contre 7 actuellement. Ces nouveaux quais seront conformes et accessibles pour les personnes à mobilité réduite.

Des abris pour voyageurs seront installés, de même que des barrières d’accès, de l’éclairage et des plantations.

Enfin, une aire de stationnement pour vélos/motos, accessible via la rue du Moulin à Vent et via la rampe d’accès au parking actuel, sera optimisée grâce à l’installation de boxes, d’arceaux et d’auvents destinés à en accroître la sécurité.

«Le plateau de la gare de Wavre est un lieu d’intermodalité incontournable pour le transport en commun. Cette nouvelle gare des bus est donc indispensable pour le TEC, tant pour répondre aux besoins de l’exploitation que pour redévelopper certaines lignes du Brabant Wallon, pour améliorer la sécurité et le confort des voyageurs et des conducteurs», ajoute Vincent Peremans, administrateur général du TEC.

«C’est grâce à de tels projets, qui bénéficient tant aux voyageurs qu’aux conducteurs, que la Wallonie pourra atteindre ses objectifs de développement de l’utilisation des transports en commun, en les rendant plus attractifs et plus performants. Nous entrons ici concrètement dans la réalisation du Plan Infrastructures et Mobilité Pour Tous (PIMPT), qui met à l’honneur les modes actifs et les transports publics», conclut Philippe Henry, ministre de la Mobilité.