VISÉ

Démolition du Phare à Visé: la ministre s’y oppose en le mettant sur la liste de sauvegarde du patrimoine

Démolition du Phare à Visé:  la ministre s’y oppose en le mettant sur la liste de sauvegarde du patrimoine

Construit en 1922, le Phare sis rue Rempart des Arbalétriers n°4 à Visé était autrefois un entrepôt abritant une société de distribution de bière. Doc.

Un permis d’urbanisme est en cours d’instruction pour la démolition partielle du Phare en vue d’y construire des appartements. La ministre wallonne du Patrimoine, Valérie De Bue, l’a inscrit sur la liste de sauvegarde, protégeant le bâtiment pendant douze mois.

À l’heure actuelle, un permis d’urbanisme est en cours d’instruction pour la démolition partielle de l’entrepôt en vue d’y construire des appartements. D’après les plans, les éléments de la façade (les ferronneries sur les portes et fenêtres, les briques émaillées, …) ne seraient pas préservés.

Construit en 1922, le Phare sis rue Rempart des Arbalétriers n°4 à Visé était autrefois un entrepôt abritant une société de distribution de bière. Son intérêt patrimonial est avéré et s’exprime notamment dans l’expression architecturale de la façade de l’entrepôt.

L’inscription sur la liste de sauvegarde permet de protéger le bâtiment temporairement durant une période de douze mois. Ce laps de temps permettra à l’Agence wallonne du patrimoine (AWaP) de mener une étude en vue d’un éventuel classement.

«Il s’agit d’un exemple de patrimoine industriel du 20ème siècle. C’est aussi un rare exemple de l’architecture de la sécession viennoise. Une analyse approfondie du dossier est nécessaire avant toute décision de changement», précise la ministre De Bue.