article abonné offert

Manif Horeca: le Pays de Herve devait être sur la carte !

«Rien n’était prévu sur le Pays de Herve. Or nous avons beaucoup de restaurateurs, des produits de bouche… Il fallait être représentés sur la carte», annonce Thierry Vanbrabant (du Cochon Embouteillé, à Hombourg). Pour le Plateau, ce rassemblement «pacifique, sans bloquer la nationale, avec l’accord de la Commune et de la police» était crucial. «Le collectif Wallonie Horeca fut créé lors du 1er confinement, certains ont participé à l’action des assiettes vides. Ici, on a le sentiment que la Fédération ne bouge pas trop… Mais le collectif, lui, ce sont 3 500 personnes aujourd’hui dans 35 villes.» Avec les mêmes revendications: «Rouvrir au plus vite, une prolongation des aides pour 3 ans, 100% du chômage Covid avec effet rétroactif, un soutien pour les investissements…»

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 37 des 157 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?