BELGIQUE

Coronavirus: nous nous en tirons bien «grâce à la solidarité de tous les Belges», dit le centre de crise

Le centre de crise et Sciensano a tenu une nouvelle conférence de presse pour faire le point sur l’évolution de l’épidémie de coronavirus dans notre pays. Les chiffres montrent la solidarité des Belges.

 

 

Le résumé des annonces

 

Fait remarquable: les chiffres belges sont très stables depuis novembre, malgré la pression du virus.

La comparaison avec d’autres pays le montre: nous nous en tirons bien, «grâce à la solidarité de tous les Belges», a affirmé Steven Van Gucht, porte-parole interfédéral. «Nous pouvons en être fiers».

L’augmentation du taux d’infection semble se stabiliser. La diminution des nouvelles hospitalisations ralentit un peu. Les décès sont en chute.

Le nombre de donneurs de sang ayant des anticorps contre le coronavirus est stable, à 16% environ.

Plus de 300.000 personnes ont déjà reçu une première dose du vaccin.

 

Au cours de la semaine écoulée, 2349 personnes en moyenne par jour ont été détectées positives au coronavirus (+5% par rapport à la semaine précédente).

«L’augmentation concerne principalement la Wallonie, avec des chiffres qui augmentent de 20%. À Bruxelles on note une augmentation de 5% tandis que la Flandre connaît une stabilité, notamment grâce à la baisse des contaminations rapportées dans le Limbourg», a détaillé le virologue Steven Van Gucht.

Anvers connaît malgré cela toujours le plus grand nombre de cas, suivi par la Flandre orientale et le Hainaut.

Coronavirus: nous nous en tirons bien «grâce à la solidarité de tous les Belges», dit le centre de crise
-

L’augmentation concerne la plupart des groupes d’âge, sauf chez les 40-49 ans et les plus de 80 ans. Les plus fortes hausses concernent actuellement les enfants et adolescents. «Mais les hausses sont moins fortes que les semaines précédentes», note le porte-parole.

Environ 16% des infections ont été causées par le variant britannique au cours de la dernière semaine de janvier.

Les nouvelles admissions à l’hôpital sont en baisse. La semaine dernière, 121 personnes (-4%) sont entrées à l’hôpital chaque jour en moyenne pour Covid-19.

«Il y a pourtant une légère hausse ces derniers jours. Notamment à Bruxelles, dans le Limbourg, à Liège, Namur et dans le Brabant wallon», précise encore le virologue.

On espère atteindre bientôt moins de 300 patients aux soins intensifs.

Les décès pour cause de coronavirus ont plongé à la fin de la semaine dernière. On en déplore malgré tout encore 40 par jour en moyenne (-21% par rapport à la période précédente).

«La baisse est plus marquée dans les maisons de repos (-27%) que dans les hôpitaux (-17%)», complète Steven Van Gucht.

 

Anticorps et vaccin

Fin décembre, le pourcentage de donneurs de sang ayant des anticorps contre le Covid-19, c’est-à-dire qui ont rencontré le virus et qui ont produit ces anticorps en réaction, est resté stable à 16% environ.

Mais les différences en régions sont importantes: plus de 25% en Wallonie, à 9% en Flandre. «C’est sans doute dû à une différence dans la circulation du virus à cette époque de l’année», précise Steven Van Gucht.

Chez les professionnels de la santé, on note aussi une augmentation, avec quelque 19,7% des personnes présentant des anticorps au cours du dernier relevé.

Des chiffres qui restent largement insuffisants pour avoir une immunité collective face au virus, «ce qu’on espère obtenir en toute sécurité dans les mois à venir, grâce aux vaccins», complète le porte-parole.

Plus de 300.000 Belges ont reçu une première dose du vaccin à la date du 3 février. Plus de 44.000 d’entre eux ont déjà reçu la 2e dose.

2,67% de la population belge est donc couverte par la première dose.