JOGGING

Le cross de Bousval se déroulera en virtuel

Le cross de Bousval  se déroulera en virtuel

Le cross de Bousval 2021, ce ne sera pas en groupe, mais en virtuel. ÉdA

René Denruyter et son équipe proposent une formule adaptée à la situation sanitaire, en vue de répondre aux attentes des joggeurs.

Le début de la saison des joggings est chamboulé en raison de la crise sanitaire actuelle. Alors du côté des organisateurs, on s’adapte. C’est le cas de René Denruyter avec le cross de Bousval qui se déroulera finalement en mode virtuel. «Cette année, il a fallu inventer quelque chose, explique l’organisateur. C’est une expérience peu évidente qui se met en place pour nous avec le mode virtuel. Mais l’équipe adhère et petit à petit, tout se met en place. J’ai donc rapidement publié l’information même si les inscriptions ne débuteront que la semaine prochaine.»

Concrètement, les coureurs qui veulent participer auront le choix de courir le cross de Bousval entre le 28 février et le 7 mars, de chez eux ou sur le parcours qui sera balisé pour l’occasion avec l’accord des autorités communales. «Il suffira de s’inscrire sur Chronorace, de choisir entre le 5, le 10 ou le 15 kilomètres, de payer cinq euros et d’encoder le 7 mars son relevé. L’épreuve d’Erpent, qui est également dans le challenge Delhalle, a opté pour la même formule.»

Les organisateurs vont donc également proposer le parcours officiel, mais les intéressés devront y courir à leur meilleure convenance, sans signaleurs, sans fermeture de voirie et de circulation en respectant les règles sanitaires. «Pour nous, c’est une autre manière de fonctionner. On voit que d’autres organisateurs l’ont fait et que pas mal de coureurs adhèrent eux aussi. Cela leur donne de la motivation, des objectifs dans cette période compliquée. On verra l’impact et combien de personnes prendront part à cette course virtuelle.»