MARCHE-EN-FAMENNE

VIDÉO et PHOTOS | Quatre Marchoises brassent leur propre bière, la «Brava», à la brasserie Atrium de Marche-en-Famenne

Pour célébrer la journée mondiale des Femmes le 8 mars prochain, la brasserie Atrium, basée à Marche, a eu l’idée de brasser une bière, la «Brava», réalisée exclusivement par son équipe féminine.

Le 8 mars prochain marquera la Journée internationale des Droits des Femmes. À cet égard, la brasserie Atrium de Marche-en-Famenne tenait à marquer le coup de manière pour le moins originale. «Nous avons décidé de brasser une bière avec notre équipe féminine, explique Paula Yunes, qui, depuis un peu plus de deux ans, mène la destinée de la brasserie Atrium avec son compagnon Valery De Breucker au centre-ville de Marche. L’objectif est de célébrer l’implication des femmes dans le monde brassicole. Mais aussi et surtout de s’attaquer à quelques clichés qui ont la vie dure dans l’univers brassicole, souvent encore trop machiste. Encore trop souvent, nous entendons des phrases telles que «Avez-vous une bière pour les femmes?» ou encore «C’est une bière pour les femmes ça!» que ce soit dans les foires ou même au sein de notre brasserie. Or, hommes et femmes buvons et mangeons les mêmes choses. Nous pouvons aimer les mêmes choses. Ce n’est pas parce que l’on est une femme que l’on boit automatiquement des bières légères et fruitées… Ces préjugés me mettent parfois hors de moi (rires). Nous souhaitons un monde brassicole qui fasse la même part pour les hommes et les femmes. Un monde dans lequel ces dernières sont libres de boire ce qu’elles apprécient suivant leur goût et non pas selon ce qu’on pense d’elles».

La «Brava», une bière pour forte personnalité

C’est pourquoi la bière brassée ce mercredi après-midi par Daphné, Nancy, Evelin et Paula ira justement à l’encontre de ces idées reçues. «C’est effectivement pour cette raison que nous avons brassé une bière amère et noire, une black IPA que nous avons appelé «Brava». En portugais ce mot peut signifier ‘’une personnalité forte qui ne se laisse pas faire’’,, à prendre aussi dans le sens de bravoure, de courage. Brava peut aussi s’entendre comme le féminin de ‘’Bravo’’» , poursuit Paula Yunes, qui, soulignons-le est originaire du Brésil.

La brasserie Atrium depuis un peu plus de deux ans à Marche

En décembre dernier, la Brasserie Atrium fêtait ses deux ans de présence à Marche. Et en deux ans, malgré une année 2020 marquée par la crise sanitaire, la brasserie de Paula et Valéry a bien grandi. «Nous avons commencé tous les deux. Et aujourd’hui, nous sommes cinq, avec un employé et deux stagiaires.».Et Paula et Valéry ont plus que jamais des idées de bière pleins la tête.

 

Bières permanentes et éphémères

À la carte de la brasserie Atrium, on trouve sept bières permanentes (The One, PAM! Clémentine, Chihuahua, Avalanche, Onyx (stout), Portal), mais aussi et surtout une large gamme de bières éphémères. «Nous aimons tester et lancer sans cesse de nouveaux goûts, comme récemment notre bière hivernale, la ‘Verno ou encore notre gamme de trois bières ‘’Kofi’’ à base de cafés venus d’Indonésie, du Brésil et de Colombie. Depuis deux ans, nous avons ainsi brassé 36 bières différentes», confie Paula Yunès. Des bières dont certaines, ces deux dernières années, ont remporté de nombreux prix.

La Brasserie s’est adaptée face à la crise sanitaire

Après un an d’exploitation, la brasserie marchoise a dû faire face à la crise sanitaire. Et comme beaucoup s’adapter. «C’est à peu près à ce moment que nous avons lancé notre webshop qui a rencontré un grand succès lors du 1er confinement. Depuis, nos bières sont également disponibles dans certains supermarchés de la région, mais aussi et surtout dans pas mal d’épiceries de terroir ou de magasins spécialisés en Wallonie, à Bruxelles et même en Flandres. On commence aussi à exporter avec des demandes récentes d’Australie et de Suède, se réjouit Valéry De Breucker. Mais nous aspirons surtout à pouvoir rouvrir notre salon de dégustation de la rue des Brasseurs. ça ne s’invente pas!»,

 

www.brasserieatrium.be