CORONAVIRUS

Un site de vaccination à la Basilique? Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, Jette et Koekelberg plaident pour

Un site de vaccination à la Basilique? Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, Jette et Koekelberg plaident pour

(Illustration) Belga

Les bourgmestres de Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, Jette, et Koekelberg demandent au ministre bruxellois de la Santé Alain Maron (Écolo) de prévoir un centre de vaccination au nord-ouest. Ils plaident pour le site de la Basilique.

Les bourgmestres des communes de Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, Jette, et Koekelberg demandent au ministre bruxellois de la Santé Alain Maron (Écolo) de prévoir un centre de vaccination de plus à Bruxelles et de l’implanter au nord-ouest de la capitale. Ils lui proposent d’étudier la possibilité de le faire sur le site de la Basilique de Koekelberg.

Dans un courrier adressé au ministre, ils disent observer que dans la stratégie bruxelloise de vaccination, «les populations du nord-ouest de Bruxelles semblent ne pas bénéficier équitablement du réseau de vaccination dès lors qu’elles seraient principalement dépendantes du seul centre situé sur le territoire de Molenbeek-Saint-Jean».

29.350 personnes de plus de 50 ans

En y incluant celle de Molenbeek, celles-ci représentent un peu plus de 220.000 habitants et le nombre de personne âgées de plus de 65 ans y est de 29.350 personnes. Dans les deux cas de figure, la proportion est de 18,3% de la population globale bruxelloise, soit près d’une personne sur cinq.

Selon Christian Lamouline (Berchem-Sainte-Agathe), Pierre Kompany (Ganshoren), Hervé Doyen (Jette), et Ahmed Laaouej (Koekelberg), la Commission Communautaire Commune (CoCom) semble n’avoir prévu, pour leurs communes et celle de Molenbeek, qu’un seul centre de vaccination situé à Molenbeek-Saint-Jean, sur les onze centres créés, ce qu’ils estiment insuffisant pour envisager un dispositif vaccinal optimal de leurs habitants et en particulier des ainés concernés par la phase 1B.

La Basilique est disponible

«Nous le déplorons d’autant que les implantations des centres de vaccination couvrent, en moyenne, une population de 100.000 à 150.000 habitants. Nous constatons que vous prévoyez d’implanter un centre sur la commune d’Uccle, qui compte 82.000 habitants. Nous nous réjouissons de cette ouverture pour ceux-ci, mais il nous semble légitime de demander un service comparable qui tient bien compte de la démographie dans nos communes», ont-ils encore dit.

Les quatre maïeurs demandent au ministre d’examiner, «dans le respect des compétences et des responsabilités de chacun», via la CoCom, la faisabilité de leur proposition d’implantation d’un nouveau lieu de vaccination sur le site de la Basilique du Sacré-Coeur de Koekelberg.

Selon eux, un premier contact informel avec le rectorat de la Basilique indique une disponibilité à accueillir un centre de vaccination sur ce site central facilement accessible, situé au carrefour de leurs quatre communes.

Le timing espéré d’ouverture des centres bruxellois

Ouvert

1 – Pachéco (Centre de test et de vaccination – Boulevard Pachéco, 42 à 1000 Bruxelles)

En février

2 – Heysel (Parc des expositions, Palais 1)

3 – Forest (Centre de test et de vaccination Albert – Avenue Jupiter, 208)

En mars

4 – Schaerbeek (Salle de sport Crossing – Avenue du Suffrage Universel)

5 – Molenbeek (Chaussée de Gand, 686)

6 – Hôpital Militaire (Bruynstraat, 200 à 1120 Neder-over-Heembeek)

En avril

7 – Anderlecht (Stade du RSCA, avenue Théo Verbeeck, 2)

8 – Woluwe-Saint-Pierre (Centre communautaire de Joli Bois, drève des Shetlands, 15)

9 – Woluwe-Saint-Lambert (Poséidon)

10 – Le dernier est en cours de finalisation et se situera dans le sud-est bruxellois.