SERAING

Une trentaine de grenades emportées par les démineurs à Jemeppe: les détonateurs sont peut-être encore dans la maison

Une trentaine de grenades emportées par les démineurs à Jemeppe: les détonateurs sont peut-être encore dans la maison

Les grenades n’avaient pas de détonateur. -

Une trentaine de grenades ont été retrouvées par les démineurs dans le faux plafond d’une habitation située à Jemeppe (Seraing).

Lundi en fin d’après-midi, un homme était occupé à faire des travaux dans une habitation de la rue Haut-Vinâve, à Jemeppe-sur-Meuse (Seraing), lorsqu’il a troué un faux plafond et a eu une drôle de surprise. Une grenade est tombée au sol, sans exploser.

Après avoir fait évacuer les maisons voisines, la police locale a prévenu le Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE), d’Heverlee, lequel s’est rendu sur place dans la soirée.

Les démineurs ont analysé la grenade rouillée (il s’agit d’une grenade de la seconde guerre mondiale) qui est tombée sur le sol et ils ont remarqué qu’elle ne possédait pas de détonateur. Les démineurs ont ensuite examiné celles qui se trouvaient dans le faux plafond et ils en ont trouvé 30 qui étaient en bon état et sans détonateur également.

Ils ont repris toutes les grenades du bâtiment. Le périmètre de sécurité a été levé et les personnes évacuées ont pu rentrer à leur domicile dans le courant de la soirée, a-t-on appris ce mardi.

«Toutefois, les démineurs et la police ont prévenu le propriétaire du bâtiment où les grenades ont été retrouvées: il est possible que les détonateurs se trouvent encore dans la maison», indique l’attachée de presse de la Commune de Seraing. «Si celui-ci devait en retrouver, il devra immédiatement contacter l’armée qui fera le nécessaire. Le propriétaire des lieux doit donc continuer à faire preuve de vigilance.»