JOGGING

Le Running Day sera adapté

Le Running Day sera adapté

Le Running Day se déroulera sur dix jours, toujours depuis la haute école Condorcet à Marcinelle. ÉdA – 501177764468

La course organisée par l’institut Jean Jaurès se déroulera sur dix jours en février avec le soutien du challenge de la province de Hainaut.

Voyant que la situation sanitaire ne s’améliore guère, des organisateurs de course à pied tentent de trouver des palliatifs pour malgré tout faire vivre leur événement. La tendance actuelle est à ouvrir ses parcours durant plusieurs jours. C’est l’option proposée par les promoteurs du challenge de la province de Hainaut et à laquelle a adhéré l’Amicale de l’institut Jean Jaurès pour son Running Day à Marcinelle.

Concrètement, le tracé unique de 9 km sera accessible durant dix jours, du vendredi 19 au dimanche 28 février. Le départ et l’arrivée seront, comme l’an dernier, sur le site de la haute école Condorcet à Marcinelle (rue de la Bruyère). «Une banderole indiquera l’endroit précis de départ et d’arrivée et le parcours sera bien évidemment balisé, indique Pierre Nizet. Nous nous engageons d’ailleurs à aller tous les jours sur le circuit pour vérifier le fléchage. Il n’y aura forcément pas de signaleur donc il faudra faire un balisage très méticuleux et nous veillerons à ce que ce soit le cas. Par rapport à l’an dernier, le circuit a été légèrement adapté mais les runners passeront toujours par le bois du Prince.»

S’ils veulent que leur chrono soit pris en compte pour le classement général (qui sera établi le 28 février), les coureurs devront le faire parvenir aux organisateurs, via l’application Strava ou un autre moyen qui sera précisé ces prochains jours sur le site du challenge ou sur la page Facebook de l’événement. «Le classement sera purement honorifique mais il y aura une tombola que nous organiserons virtuellement. Tout cela sera mis en place ces prochains jours.» Le gros avantage sera que chaque coureur qui aura pris part à la course recevra des points de bonus pour le classement général final du challenge.

Il sera évidemment possible de faire le circuit autant de fois que l’on veut. «Cela peut même être un petit défi personnel: tenter d’améliorer ses chronos des jours précédents!»

Une course différente

Au sein de la communauté des runners, l’intérêt des courses virtuelles fait débat mais les organisateurs du Running Day ont fait leur choix. «Nous sommes heureux de pouvoir proposer cette solution aux amateurs de running qui sont cruellement en manque de compétition. Honnêtement, nous étions pessimistes et même démotivés il y a quelques semaines. Et lorsque Kevin Ataty, le promoteur du challenge, nous a proposé cette solution, nous n’avons pas hésité longtemps! Ce sera la possibilité de faire vivre notre course, d’une manière différente. Ce sera une grande première mais aussi, nous l’espérons, une dernière car cela voudra dire que la situation sanitaire s’est améliorée.»

Pour figurer dans le classement du Running Day il faudra s’acquitter de 5 euros. «L’objectif de l’Amicale, via cette course et d’autres activités, a toujours été de récolter des fonds pour aider nos élèves qui sont en difficulté financière.»

Infos: www.runningdaycharleroi.comhttps://www.facebook.com/runningdaycharleroi