BEAUVECHAIN

PHOTOS | Une nouvelle livrée pour l’hélicoptère Agusta de démonstration de l’armée belge

L’appareil de l’équipe de démonstration «A109 solo display» a été présenté jeudi sur la base aérienne de Beauvechain.

L’équipe de pilotes militaires qui effectue des vols de démonstration à bord d’un hélicoptère Agusta A109 s’est dotée d’un appareil à la livrée chamarrée, dans l’incertitude qui prévaut sur le déroulement effectif de shows aériens cette année, en raison de la pandémie de Covid-19, a-t-on appris jeudi de source militaire.

Cet appareil, immatriculé H-46 - c’est le dernier Agusta livré à l’armée dans les années 1990 - a été décoré d’un «nouvel habillage» fait de différents tons de gris avec sur le fuselage une grande tête de loup (l’insigne du 1er wing de Beauvechain, qui abrite la plupart des hélicoptères militaires belges) sur fond orange, qui est la couleur de la 17e escadrille.

Cette unité de la composante Air opère les treize derniers Agusta A109BA survivants de la commande controversée de décembre 1988 qui portait sur l’achat de 46 hélicoptères destinés au départ à la Force terrestre.

Cet appareil de l’équipe de démonstration «A109 solo display» a été présenté jeudi sur la base aérienne de Beauvechain. Il sera piloté par les commandants aviateurs Stijn «Stijn» Soenens et Jo «JJ» Jacobs, deux pilotes opérationnels.

L’incertitude prévaut toutefois en cette fin janvier sur la tenue effective de meetings aériens. En Belgique, la base aérienne de Florennes prépare les «Belgian Air Force Days» (BAFD) pour les 26 et 27 juin prochains en tenant compte de la crise sanitaire «pour définir au mieux les contours» de cet événement. Quant au seul meeting aérien civil organisé en Belgique, celui de l’aéroclub Sanicole à Hechtel-Eksel (Limbourg), il se tiendra cette année sur trois jours, du 10 au 12 septembre, au lieu de deux, après avoir été annulé l’an dernier pour cause de pandémie de coronavirus.


Nos dernières videos