LIÈGE

Liège: le CHR de la Citadelle intensifie la vaccination avant une éventuelle troisième vague de coronavirus

Liège: le CHR de la Citadelle intensifie la vaccination avant une éventuelle troisième vague de coronavirus

Depuis le 18 janvier, le CHR a débuté la vaccination de son propre personnel. Dès la mi-février, il doublera donc la logistique pour vacciner en parallèle des médecins généralistes et autres infirmiers à domicile. CHR de la Citadelle

Face aux prémices d’une troisième vague, le CHR de la Citadelle, à Liège, va intensifier son travail de vaccination.

Sur demande de l’Aviq, qui a sondé les hôpitaux «hubs» (hébergeant les vaccins), le comité de direction du CHR de la Citadelle (Liège) s’est rapidement prononcé ce mercredi en faveur de la campagne de vaccination, à l’hôpital, des professionnels de la santé de première ligne.

Depuis le 18 janvier, le CHR a débuté la vaccination de son propre personnel. Dès la mi-février, il doublera donc la logistique pour vacciner en parallèle des médecins généralistes et autres infirmiers à domicile.

«Pour notre hôpital, cela devrait concerner quelque 5.000 personnes, auxquelles nous administrerons deux doses. La campagne devrait s’étaler sur une dizaine de semaines, pour peu que les livraisons de vaccins suivent», explique Sylvianne Portugaels, directeur général.

«Plus que jamais, nous sommes engagés dans une course contre la montre et cette fois, nous devons oeuvrer sur trois fronts: la vaccination à l’hôpital, le dépistage massif au centre de Vottem et la préparation d’une troisième vague par tout le personnel.»

+ LIRE AUSSI | VIDÉO | Premières doses de vaccin pour le personnel médical: «Le début de la fin du tunnel»

Le nombre de patients Covid hospitalisés a doublé en deux semaines

Les chiffres internes n’incitent en effet guère à l’optimisme: on dénombrait une quinzaine de patients atteints du Covid à la mi-janvier, or ce chiffre a doublé en deux semaines.

«Nous ne voulons pas parler de troisième vague actuellement, mais nous sentons la brise qui se lève avant l’orage», indique jean Louis Pepin, directeur médical du CHR de la Citadelle. «Ce jeudi, nous allons sans doute modifier notre fonctionnement interne actuel pour être prêt en cas d’augmentation subite».

+ LIRE AUSSI | Coronavirus: début de la vaccination au CHR de la Citadelle à Liège

Face à ces remontées, l’hôpital reste donc convaincu que la vaccination est actuellement le rempart le plus solide, à commencer par les professionnels de la santé (internes et externes) qui se battent depuis près d’un an contre la pandémie due au Covid-19.

Face aux prémices d’une troisième vague, le CHR de la Citadelle va intensifier son travail de vaccination.