VOILE

Vendée Globe: Charlie Dalin premier navigateur à franchir la ligne d’arrivée, mais...

Vendée Globe: Charlie Dalin premier navigateur à franchir la ligne d’arrivée, mais...

L’avance de Charlie Dalin (Apivia), qui a franchi la ligne d’arrivée en premier, sera-t-elle suffisante pour remporter le Vendée Globe? Photo News

Au Vendée Globe, Charlie Dalin a franchi la ligne d’arrivée le premier et bouclé son tour du monde à 20 heures 35 et 47 sec très précises. Mais il pourrait ne pas l’emporter pour autant...

Le Français Charlie Dalin (Apivia) a été le premier à passer la ligne d’arrivée du Vendée Globe ce mercredi soir après 80 jours, 6 heures, 15 minutes et 47 secondes de mer mais il n’est pourtant pas assuré de remporter la course, deux de ses poursuivants bénéficiant de compensations pour avoir participé à un sauvetage.

Dalin a bouclé son tour du monde à 20 heures 35 et 47 sec très précises, mais l’Allemand Boris Herrmann (SeaExplorer - Yacht Club de Monaco) - victime d’un incident (voir ci-dessous) - dispose de six heures pour couper la ligne afin de devancer Dalin, tandis que le Français Yannick Bestaven (Maître coq IV) a dix heures et quinze minutes de compensation pour faire de même.

Les deux marins ont reçu ces compensations horaires pour s’être déroutés afin d’aider aux recherches d’un concurrent naufragé, Kevin Escoffier, dont le bateau s’est brisé en deux le 30 novembre.

Il s’agit d’un scénario inédit pour la course autour du monde en solitaire et sans escale qui s’achève généralement par un duel et jamais aussi serré.

Trente-trois marins ont pris le départ le 8 novembre, vingt-cinq sont encore en course.

Herrmann, en lice pour la victoire, a heurté un bateau de pêche

L’Allemand Boris Herrmann (Seaexplorer-Yacht Club de Monaco), en lice pour la victoire dans le Vendée Globe, a heurté un bateau de pêche ce mercredi soir alors qu’il naviguait en troisième position à 160 km de l’arrivée aux Sables d’Olonne.

Le skipper allemand, qui prétendait à la victoire grâce à une compensation horaire de six heures, est entré en collision avec un bateau de pêche à 19h50 GMT, causant des dommages sur le foil tribord (appendice qui permet de voler) «mais le marin va bien», ont indiqué les organisateurs.

Herrmann, premier Allemand à participer au Vendée Globe, se dirige à vitesse réduite vers la ligne d’arrivée qu’il doit franchir avant 02h35 pour espérer accrocher la victoire finale.