BRABANT WALLON OUEST

Une réserve de naturelle de 6,8 hectares sera créée dans l’ouest du Brabant wallon

Une réserve de naturelle de 6,8 hectares sera créée dans l’ouest du Brabant wallon

(Photo d’illustration) ÉdA

Le conseil communal de Tubize et le conseil d’administration de Natagora ont approuvé un projet de convention d’occupation pour le site du Val de Coeurcq, à Tubize, dont la ville de Tubize est propriétaire.

Une zone d’immersion temporaire a été aménagée sur place pour lutter contre les inondations et pour assurer une protection optimale des parcelles dont la ville veut accroître la biodiversité, une réserve naturelle de 6,8 hectares va être créée. Les milieux semi-naturels seront restaurés, des panneaux didactiques placés, et des activités seront proposées au grand public.

«Le site du Val de Coeurcq fera l’objet d’une restauration des milieux semi-naturels ouverts dont deux habitats d’intérêt communautaire: la pelouse acidophile et les prairies humides alluviales. Ce type de pelouse acidophile est devenu rarissime dans la région en raison de l’intensification des pratiques agricoles et de l’urbanisation. Sa préservation est donc considérée comme une priorité», indiquent les responsables.

Est aussi pointée la présence sur place de la scrofulaire ailée, une plante rare en Brabant. Le site de la future réserve naturelle se situe aussi dans une zone prioritaire pour les actions en faveur du triton crêté, pour lequel plusieurs mares pourraient être creusées en complément de celles qui sont aménagées dans la zone d’immersion temporaire.