article abonné offert

FINANCE

Épargne: «Éviter de pratiquer l’inertie»

Épargne: «Éviter de pratiquer l’inertie»

Fin 2020, plus de 293 milliards d’euros dormaient sur les comptes d’épargne belges. Brian Jackson – stock.adobe.com

Pour mobiliser l’épargne dormante qui ne rapporte rien aux particuliers, l’économiste Bernard Keppenne appelle à revoir l’équilibre entre épargne et investissements.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 559 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?