CONSTRUCTIONS

Pourquoi le coronavirus provoque un surcoût de 1 000€ pour l’isolation des maisons

Pourquoi le coronavirus provoque un surcoût de 1 000€ pour l’isolation des maisons

Reporters / DPA

L’isolation d’une maison moyenne est devenue aujourd’hui plus chère de 1 000€ environ par rapport à l’an dernier. La raison est la crise du coronavirus, indique mardi Fema, la fédération professionnelle belge pour les négociants professionnels en matériaux de construction. Et les prix vont continuer d’augmenter.

Depuis le début de la pandémie, les gens prennent moins leur voiture et voyagent moins en avion. Dès lors, moins de carburants comme l’essence et le kérosène sont produits dans le monde et le prix du sous-produit MDI augmente. Ce dérivé de benzène est à la base des matériaux d’isolation PIR et PUR. Le prix des plaques d’isolation est passé de 104 euro par m3 en juin 2020 à 140€ par m3actuellement, soit une hausse de 35%.

Pour une nouvelle construction moyenne de 150 m2 de surface, le surcoût est d’environ 1 000€.

«En comparaison avec le coût total de la construction, c’est limité naturellement», explique l’administrateur de Fema Marnix Van Hoe. «Il y a des alternatives comme la laine de verre ou de roche

Fema estime que les prix augmenteront encore jusqu’à l’été. Les producteurs de MDI envisagent une hausse de 10 à 15%.

Fema représente presque tous les négociants professionnels en matériaux de construction, soit 300 environ, qui vendent tant aux entrepreneurs qu’aux particuliers. Les membres de Fema emploient environ 10 000 ouvriers et réalisent un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros.