ARLON

Les Zadistes d’Arlon vont-ils être expulsés ce mardi? La police est présente en nombre

Les Zadistes d’Arlon vont-ils être expulsés ce mardi? La police est présente en nombre

-

Les Zadistes d’Arlon vont-ils être expulsés ce 26 janvier?

Sur sa page Facebook, la ZAD d’Arlon annonçait qu’elle pourrait être expulsée ce 26 janvier?

Ces Zadistes occupent le site de la Sablière depuis octobre 2019 et veulent empêcher, par leur présence, empêcher la déforestation de ce terrain vendu par la Commune d’Arlon à Idelux.

L’intercommunale ambitionne d’y construire, sur 6 des 31 hectares que compte le site, un zoning pour permettre à plusieurs indépendants de s’y installer.

La tension du matin autour de la ZAD s’est peu à peu envolée au fil des heures. Des zadistes encagoulés, habillés de noir, se tenaient devant l’entrée du camp prêts à en découdre avec les forces de l’ordre. Les Zadistes pensaient être expulsés aujourd’hui. Il n’en a rien été.
Des combis de police stationnés dans Arlon se tenaient prêts à intervenir en cas de débordements. Les Zadistes craignant d’être expulsés ce 26 janvier, ils avaient lancé un appel sur les réseaux sociaux à leurs soutiens, afin qu’ils viennent sur place défendre la ZAD.

Finalement, la journée s’est déroulée dans le calme.

Vers 15h30, une vingtaine de zadistes quittaient le camp avec tout leur barda.

Notons que Vincent Magnus, le bourgmestre d'Arlon, a mis en place une ordonnance de police ce lundi, qui interdit tout rassemblement de plus de 4 personnes.

+ LIRE AUSSI | La tension est montée d'un cran

+ LIRE AUSSI | Vincent Magnus, bourgmestre d'Arlon, l'assure : « Un jour ou l'autre, l’évacuation de la ZAD aura lieu »