article abonné offert

LIÈGE

«Je me suis retrouvé à Lantin pour des tags»: un Liégeois poursuivi devant le tribunal pour 800 graffitis

«Je me suis retrouvé à Lantin pour des tags»: un Liégeois poursuivi devant le tribunal pour 800 graffitis

Son procès devant le tribunal correctionnel de Liège, ce vendredi matin, Niro, un Liégeois de 24 ans, l’attend avec impatience. © Niro

Ce vendredi s’ouvre devant le tribunal correctionnel le procès de Niro, l’un des plus importants graffeurs liégeois. Connu sous la signature de «MSR», il a inondé la ville de ses graffitis. La justice lui reproche plus de 800 tags.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 36 des 346 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?