ANDERLECHT

On nagera bientôt dans un étang de baignade naturel à Neerpede

On nagera bientôt dans un étang de baignade naturel à Neerpede

Neerpede verra s’ouvrir le premier étang de baignade en site naturel de Bruxelles. ÉdA – Julien RENSONNET

On nagera bientôt dans les étangs de Neerpede. La baignade est un des axes développé dans le Plan opérationnel qui doit redéployer ce vaste site anderlechtois à la frontière du Pajottenland. Qui comptera aussi des réserves naturelles et un «terrain d’aventure».

On nagera bientôt dans les étangs de Neerpede. C’est un des enseignements du Plan opérationnel de Neerpede annoncé ce 21 janvier 2021 par le Ministre de l’Environnement bruxellois Alain Maron. Ce dernier révèle en effet que cette vaste zone anderlechtoise de 400ha sera revalorisé. Un travail «de plusieurs années» est lancé.

Baignade et aventures

Neerpede, ce n’est pas que quelques terrains d’entrainement ultramodernes pour les Mauves. C’est aussi, et surtout, là-bas tout au bout de la ligne de tram 81, un chapelet d’étangs, quelques sentiers de promenade, un vaste site de street-art sous le béton du Ring, une zone sportive laissée quelque peu à l’abandon et les dernières traces bruxelloise du Pajottenland, la zone agricole et fruitière du Brabant flamand qui s’étend encore aujourd’hui à l’orée de la Région bruxelloise. L’idée est désormais de reconfigurer «les nombreuses potentialités» du site «en matière de biodiversité, d’agriculture urbaine, d’espaces récréatifs et de loisirs, ainsi que sur le plan de la résilience au changement climatique». Pour ce faire, Bruxelles Environnement et commune d’Anderlecht travaillent main dans la main.

On nagera bientôt dans un étang de baignade naturel à Neerpede
Depuis la butte de Neerpede, côté pile, le regard porte sur le parc et ses étangs puis sur le Pajottenland, territoire agricole à la marge de Bruxelles. ÉdA – Julien RENSONNET

Le volet le plus immédiatement spectaculaire de ce plan, c’est sans nul doute le développement de ce que les autorités appellent le «hub récréatif». Prévu par le Plan Régional de Développement Durable, celui-ci comprendra le premier étang de baignade en site naturel de Bruxelles. L’annonce fera sans doute l’effet d’un gros splatch chez les amateurs bruxellois de natation tant on a maintes fois insisté, lors des canicules notamment, sur l’absence notable d’opportunité de baignade extérieure dans la capitale. Notons que Neerpede bénéficie déjà d’une base nautique, construite par de jeunes bénévoles du quartier et qui a été inaugurée à l’été 2020. Outre cette «piscine naturelle» sont aussi annoncés des circuits pédestres et cyclistes, des infrastructures sportives sous le ring et un terrain d’aventure sur la grande butte qui héberge déjà une piste de ski artificielle et dont le panorama biface, sur la ville et le Pajottenland, satisfera les contemplatifs.

Résilience

Les autres axes annoncés pour ce Plan opérationnel de Neerpede sont moins tapageurs mais tout aussi primordiaux pour faire revenir la nature en ville. Il y a d’abord «l’assainissement et la renaturation du chapelet d’étangs et du ruisseau, le Neerpedebeek», mais aussi comme c’est désormais l’habitude sur certains sites bruxellois «la gestion écologique des espaces verts pour une biodiversité plus intense et plus résiliente au changement climatique», d’où la volonté de «création de réserves naturelles». Pour enclencher la résilience agricole de Bruxelles sera aussi développée «une zone pilote en agroécologie autour de la ferme du Chaudron». Enfin, ceux qui aiment se ressourcer au vert apprécieront «la construction de murs antibruit le long du ring».

On nagera bientôt dans un étang de baignade naturel à Neerpede
La butte de Neerpede, côté face, c’est la vue vers le Ring et l’urbanisme hyperdense de Bruxelles. ÉdA – Julien RENSONNET

«Ce plan brosse une vision équilibrée pour l’avenir de Neerpede», plaide Alain Maron. «Il combine harmonieusement préservation de la biodiversité, agriculture urbaine et loisirs». L’écologiste annonce en outre que «différents projets pédagogiques y seront menés, notamment autour de l’alimentation».


Nos dernières videos