MOUSCRON

PHOTOS | Mouscron: deux crashs chez eux, en un mois

PHOTOS | Mouscron: deux crashs chez eux, en un mois

Une photo qui parle d’elle-même... EdA

Depuis que la bretelle a été refaite et sans passage d’une sableuse, les dégâts s’accumulent en peu de temps à la rue du Manège.

Le SPW a cédé à la Ville de Mouscron la bretelle de sortie de la route Express menant à la rue du Manège. Cela a été approuvé lors du conseil communal du 21 décembre dernier.

Un «don» intégré à la voirie communale qui, comme l’exige la procédure, doit se faire en ayant remis la chaussée dans un état impeccable. Une route qui a effectivement été liftée.

PHOTOS | Mouscron: deux crashs chez eux, en un mois
Gouttière, décoration… Tout a volé. EdA
Lors de gelées, cette parfaite piste de billard devient patinoire tout en étant totalement oubliée des sableuses selon la sinistrée avec qui L’Avenir s’est entretenu ce dimanche matin.

Pour la seconde fois un en mois, on a fait un tout droit dans sa propriété.

«La première fois, c’était un double à deux minutes d’intervalle, fin décembre. Deux collègues se rendaient au travail. Le premier a fait un tout droit et le second aussi en voulant l’éviter!»

On m’a même dit de saler la route moi-même! Je ne vais quand même pas scruter la météo pour aller mettre du sel à 4 heures du matin!

«À chaque fois qu’il gèle, on nous oublie!»

Les robustes billes de chemin de fer fixées dans le sol se sont transformées en un jeu de quilles, ce dimanche. Propulsées, elles ont provoqué des dégâts considérables dans le jardin comme en témoignent les clichés.

PHOTOS | Mouscron: deux crashs chez eux, en un mois
«Heureusement que la voiture était robuste... Imaginez si cela avait été un plus petit modèle!» EdA
«On a placé un portail roux, on a mis un mur blanc… On a tout fait pour qu’on nous voie. Et si ces billes n’étaient pas là, le véhicule était dans le jardin. Aujourd’hui, il n’y a plus de protection pour le chien ni pour nous...

À chaque fois qu’il gèle, on nous oublie dans le salage alors que ce nouveau bitume devient une vraie patinoire.

On m’a même dit de saler la route moi-même! Je ne vais quand même pas scruter la météo pour aller mettre du sel à 4 heures du matin!»

«Si la Ville ne veut pas un mort sur la conscience...»

Contact sera pris avec l’échevine Marie-Hélène Vanelstraete à la Mobilité afin qu’une réflexion soit menée, pour qu’un dispositif soit mis en place dans les plus brefs délais.

«Par ce côté répétitif et alors qu’on ne demande rien à personne, notre assurance a dit qu’elle ne nous assurerait plus si cela continuait à se produire! La Ville doit trouver une solution si elle ne veut pas avoir un mort sur la conscience, que ce soit un conducteur, une personne présente sur le trottoir ou dans notre salon...»

PHOTOS | Mouscron: deux crashs chez eux, en un mois
Une bien jolie route toute neuve en ligne droite sans obstacle… Et un virage impraticable au-dessus d’une certaine vitesse pas nécessairement élevée par temps de gel. EdA