article abonné offert

BRAINE-L’ALLEUD/WATERLOO

Des codes-barres falsifiés

Une caissière vigilante appelle un agent de sécurité car un client achète des produits munis d’un code-barres falsifié. La prise est bonne.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 39 des 348 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?