CORONAVIRUS

Le secteur des attractions et des vacances reste prêt à accueillir le public

Le secteur des attractions et des vacances reste prêt à accueillir le public

Image d’illustration BELGA

Le Comité de concertation a annoncé vendredi soir qu’il se pencherait le 5 février sur le sort des métiers de contacts, mais aussi sur celui des centres de vacances et des parcs animaliers. La nouvelle ouvre donc une porte à une possible réouverture de nombreuses attractions.

La réunion du Comité de concertation du 5 février sera donc cruciale pour les métiers de contacts ainsi que les centres de vacances et les parcs animaliers, des secteurs pour lesquels on pourrait entrevoir une possibilité de reprise des activités.

«Nous sommes plus que jamais prêts à accueillir en toute sécurité un nombre volontairement réduit de visiteurs et résidents», a commenté Hubert Vanslembrouck, directeur de la communication pour le parc animalier Pari Daiza. «Nous sommes convaincus que donner un accès contrôlé aux Jardins zoologiques permettrait d’aider les autorités à répartir les familles en besoin de sorties au grand air sur un plus grand nombre de sites, et ainsi d’aider à lutter contre l’épidémie. Nous avons, en 2020, démontré notre capacité à accueillir un public restreint en respectant un strict protocole sanitaire. Mais nous savons et comprenons que c’est aux autorités politiques, aidées par les experts scientifiques, à faire passer les feux au vert. Nous restons donc prêts et impatients à Pairi Daiza», a-t-il poursuivi, rappelant la situation financière très difficile des jardins zoologiques. «Notre mission repose sur la conservation quotidienne d’êtres vivants qui ne peuvent souffrir de chômage temporaire.»

D’autres parcs animaliers sont dans l’expectative, comme celui de Planckendael: «Tout cela semble très conditionnel», constate la porte-parole Ilse Segers. «Cela dépend des chiffres, nous attendons toujours de voir comment la situation évolue.»

Dans le secteur des parcs de vacances, on se veut optimiste. «Nous avons eu plusieurs moments de consultation positifs avec le gouvernement ces dernières semaines», déclare la directrice des ventes chez Center Parks, Liesbeth Vandamme. «Il semble que les politiques aient une oreille attentive. Tous nos protocoles sont également en ordre et nous sommes convaincus que nous pouvons rouvrir en toute sécurité.»