article abonné offert

WANZE

La mort a rattrapé Jean-Luc Dubois

La mort a rattrapé Jean-Luc Dubois

Le patron de l’entreprise funéraire venait de prendre sa retraite. Il était âgé de 67 ans. -Doc

Administrateur des pompes funèbres Dubois & Tanier jusqu’il y a peu, Jean-Luc Dubois est décédé inopinément jeudi.

Jean-Luc Dubois s’est occupé des funérailles de milliers de personnes. Aujourd’hui, c’est lui qui a rencontré la grande faucheuse. L’administrateur des pompes funèbres Dubois & Tanier est décédé inopinément, jeudi. Il n’avait que 67 ans.

Les funérailles Dubois, c’est une longue histoire de famille. «L’entreprise avait été créée par son grand-père entre les deux guerres, raconte Hugues Dubois, le fils du défunt. Je suis la quatrième génération… Papa travaillait depuis qu’il a 22 ans, au sein des pompes funèbres. Depuis, s’il a pris, en tout, 30 jours de congé, c’est beaucoup, il était disponible 24h sur 24, 7 jours sur 7.»

Il avait pris sa retraite, il y a 6 mois

Tout au long de sa vie, Jean-Luc Dubois a toujours accompagné, du mieux qu’il pouvait, les familles endeuillées, jusqu’à il y a six mois, au moment où il venait d’arrêter son métier. Quant à son fils Hugues (42 ans), il est comme Obélix, il est tombé dans les pompes funèbres quand il était petit. «J’accompagnais papa au bureau… J’ai toujours vécu avec la mort…»

Jean-Luc Dubois repose chez lui, aux pompes funèbres Dubois & Tanier, à Wanze, dans le salon “Delvaux”. Samedi et dimanche, les visites y sont organisées de 16h à 17h. En raison de la crise sanitaire, ses funérailles auront lieu dans l’intimité familiale.