CULTURE

Magritte du Cinéma: pas de cérémonie en 2021 mais une formule originale pour célébrer le cinéma belge

Magritte du Cinéma: pas de cérémonie en 2021 mais une formule originale pour célébrer le cinéma belge

Les Magritte du Cinéma 2020 étaient présentés par l’humoriste Kody Photo News

À défaut de pouvoir organiser la prestigieuse Cérémonie des Magritte du Cinéma, annulée en 2021 en raison de la pandémie, l’Académie André Delvaux a décidé de tout de même célébrer le cinéma belge en mettant en place une formule originale, à la fois en télévision sur la RTBF et en VOD (vidéo à la demande).

La RTBF consacrera ainsi une semaine (du 31 janvier au 7 février) au 7e Art belge sur tous ses médias. Le service public diffusera notamment des longs métrages («Duelles» d’Olivier Masset-Depasse, «Mon ket» de François Damiens, «Nos batailles» de Guillaume Senez,...) ou encore des documentaires («Ceci n’est pas un anniversaire... Les Magritte du Cinéma ont 10 ans!»). Des rencontres inédites avec des talents figurent également au programme de différentes émissions de la RTBF (Plan Cult, C’est du Belge, Culture Club, Les Ambassadeurs... ).

Dès le 1er février, le service public lancera par ailleurs «Belgorama», une nouvelle plateforme qui mettra en avant les créateurs du secteur audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Du 1er au 14 février, les plateformes VOD de Proximus, de Sooner et de VOO mettront elles aussi le 7e Art du pays à l’honneur en proposant une programmation spéciale commune composée de neuf films belges, parmi lesquels «Adoration» de Fabrice Du Welz, «Bigfoot family» de Jeremy Degruson et Ben Stassen, «Filles de joie» d’Anne Paulicevich et Frédéric Fonteyne ou encore «Jumbo» de Zoé Wittock. En outre, selon la ligne éditoriale des différentes plateformes, des courts-métrages, des interviews et des reportages seront aussi diffusés.

Vu l’annulation de la cérémonie des Magritte du Cinéma en 2021, toutes les œuvres sorties en 2020 et en 2021 concourront pour l’édition 2022.