CORONAVIRUS

Plus de 2.000 doses du vaccin Moderna transportées à une température trop basse en Suède

Plus de 2.000 doses du vaccin Moderna transportées à une température trop basse en Suède

Image d’illustration AFP

Environ 2.100 doses du vaccin contre le coronavirus de la firme Moderna ont été conservées à une température trop basse en Suède, ont indiqué les autorités sanitaires du pays vendredi.

Les cinq régions auxquelles les doses étaient destinées ont temporairement suspendu leur campagne de vaccination. Mille personnes ont déjà été vaccinées avec les lots concernés, qui pourraient avoir perdu leur efficacité.

La société de transport chargée de la livraison avait réglé la température de stockage sur celle recommandée pour le vaccin de Pfizer/BioNTech, soit bien en-dessous des -40°C indiqués pour le vaccin Moderna.

Les autorités sanitaires enquêtent pour déterminer si l’efficacité du produit a été dégradée et si les personnes concernées doivent recevoir une nouvelle première dose. Le virologue Ingemar Hallén estime cependant qu’il n’y a «aucun risque pour la santé».

«Le fournisseur a malheureusement commis une erreur», a expliqué l’épidémiologiste Anders Tegnell au média public suédois SVT. «Le vaccin a été livré à une température bien trop basse. Elle se trouvait au niveau recommandé pour le produit Pfizer, alors que celui de Moderna n’est pas adapté à un stockage aussi froid.»

La région du Värmland a déclaré avoir inoculé 400 des doses en question. Elles ont été injectées au personnel de santé, qui a été informé par SMS, a déclaré le médecin responsable du contrôle des maladies infectieuses dans la région, Ingemar Hallen. Les régions de Gävleborg, Dalarna, Halland et Östergötlandconcernées sont elles aussi concernées.

La société pharmaceutique suédoise qui distribue les vaccins Moderna, Apoteket AB, a déclaré enquêter sur l’incident.

La Suède a administré au total environ 146.000 vaccins au 17 janvier, selon l’agence de santé publique. Le pays, qui compte 10,3 millions d’habitants, a enregistré 547.000 cas de Covid-19 et 11.005 décès liés à la maladie depuis le début de la pandémie.