TOURNAI

Pas de confinement pour les créations à la Maison de la marionnette à Tournai

Pas de confinement pour les créations à la Maison de la marionnette à Tournai

La Cie du Bonjour est en résidence à la Maison de la marionnette actuellement. Cie du Bonjour

Adaptées à la crise sanitaire, les activités se poursuivent au sein de la Maison de la marionnette à Tournai. Celle-ci demeure un centre de création et de découverte, même en période de «semi-confinement».

Comme nous l’avons écrit précédemment, le musée des arts de la marionnette a rouvert ses portes aux visiteurs depuis le 6 décembre dernier selon des modalités imposées par le contexte sanitaire, soit via un système de rendez-vous et en fixant une limite horaire du nombre de visiteurs. Le pôle muséal n’est qu’une des activités organisée au sein de la Maison de la marionnette qui se veut aussi un centre d’accueil pour les étudiants caressant l’ambition de devenir des marionnettistes professionnels. Cela dans le cadre d’un master initié en septembre 2020 par le Centre de la marionnette, l’académie des Beaux-Arts de Tournai et l’école supérieure des arts de Mons. Durant une semaine en janvier et une autre en février, les 6 étudiantes inscrites dans ce cursus seront à Tournai afin d’explorer les interactions entre la marionnette et les arts numériques, mais aussi pour y suivre des cours de scénographie et apprendre à fabriquer une marionnette avec Natacha Belova (scénographe, marionnettiste et plasticienne).

Pas de confinement pour les créations à la Maison de la marionnette à Tournai
Six étudiantes inscrites en master assistent à des stages sur le site dans le cadre de leur formation de futures marionnétistes professionnelles. Bernard Clair

Des artistes en résidence

Le Centre de la marionnette défend et soutient également la création contemporaine en accueillant des artistes professionnels en résidence. Certains sont déjà passés par Tournai comme le théâtre d’ombre de Moquette production, pour la création «La Méthode du Dr Spongiak». D’autres productions sont programmées dans les semaines à venir: «Qu’avons-nous (encore) en commun?», par la Cie Sur le Fil; «Elle était une fois… Wendy!» des Mains Tenantes et «Aventures en cryptopzoologie» du Théâtre du N’Ombr’île.

À noter également qu’un projet d’accompagnement à la création est en cours avec le théâtre visuel De Maan, de Malines avec la pièce «Pandora» de et par Lara Hubinont & Jasmina Douieb.

Pas de confinement pour les créations à la Maison de la marionnette à Tournai
Le théêtre d’ombres a aussi la cote au sein de la Maison. Quentin Delbecq

Des rendez-vous particuliers pour petits et grands

Outre le «rendez-vous particulier» spécialement dédié aux enfants dont vous trouverez les détails plus bas, l’équipe pédagogique du centre imagine de nouvelles animations pendant les périodes de confinement à travers cette thématique.

Cela, par le biais de rencontres plus intimistes et généralement limitées à la bulle familiale. Le programme complet de ces «rencontres» est repris sur le site internet de la Maison de la marionnette, mais vous pouvez d’ores et déjà noter les deux prochains rendez-vous dans votre agenda. Ils auront pour thème: Les Poriginelles, que vous pourrez découvrir à travers une visite ludique et des ateliers pour les grands et petits curieux, le dimanche 28 février. Les parents suivront le guide pour tout apprendre, ou presque, sur les Poriginelles (marionnettes à tringle typiques de Tournai), pendant que les enfants suivront l’animatrice pour créer leur propre marionnette à tringle.

Pas de confinement pour les créations à la Maison de la marionnette à Tournai
Un rendez-vous particuleir permettra à petits et grands d’aller à la rencontre des Poriginelles, de grandes larionnettes à tringle typiquement tournaisiennes. Quentin Delbecq

Un second rendez-vous sur le thème «Un hôtel pour abriter les marionnettes», le dimanche 28 mars, permettra de dévoiler, par le biais d’une visite guidée, l’histoire de l’ancien hôtel Peeters, construit au début du XIXe, notamment célèbre pour ses cariatides qui vous accueillent sous le porche d’entrée.

Pas de confinement pour les créations à la Maison de la marionnette à Tournai
Dans le cadre des «rendez-vous particuliers, le public aura l’occasion de (re)découvrir toute la richesse de cet ancien hôtel Peeters du début XIXième. EdA

Pour permettre aux enfants de rêver et de créer

Deux activités plus spécifiquement destinées aux enfants sont aussi proposées ces prochains jours: la première, intitulée «crée ton affiche», aura lieu le dernier dimanche du mois (31 janvier). Les enfants (de 6 à 12 ans) seront invités à visiter la collection de marionnettes populaires en compagnie d’une animatrice; ils devront ensuite choisir celle qu’il préfère et créer leur propre affiche de spectacle lors d’un atelier créatif! Cette activité s’inscrit dans le cadre des rendez-vous particuliers organisés durant toute l’année par le centre et qui s’adressent généralement à des familles (voir la liste complète sur lesite de la Maison de la marionnette).

La seconde activité aura lieu à la bibliothèque communale de Pecq du 16 au 19 février, de 9 h à 12 h et proposera aux enfants de 6 à 8 ans de créer un livre à toucher et des marionnettes au départ d’une histoire inventée ou inspirée d’un livre de la bibliothèque, autour du thème: «Mon jardin extraordinaire».

Pour toutes les activités, renseignements et réservations: +32 (0)69/88 91 40 ou maisondelamarionnette@skynet.be