article abonné offert

NAMUR

Suarlée: au contrôle technique, la discussion règle les soucis de faux cartons rouges

Suarlée: au contrôle technique, la discussion règle les soucis de faux cartons rouges

Lundi, le véhicule de Luc a été recalé à cause de ses phares, pourtant réglés, quelques minutes plus tôt par un garagiste. Une erreur s’était glissée dans le carton rouge. Qui devait être vert. EdA - Florent Marot

Au contrôle technique, des cartons rouges se perdent parfois erronément. L’erreur est humaine et le client a le droit de se plaindre et d’être éclairé.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 954 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?