EMPLOI

INFOGRAPHIE | Il n’y a jamais eu aussi peu de pertes d’emploi en Wallonie depuis au moins 15 ans

INFOGRAPHIE | Il n’y a jamais eu aussi peu de pertes d’emploi en Wallonie depuis au moins 15 ans

Belga / SISKA GREMMELPREZ

En 2020, 3 882 personnes ont perdu leur emploi en Wallonie. C’est près de deux fois moins qu’en 2019. Un des chiffres les plus faibles depuis au moins 2005. Tandis que la Flandre n’avait plus connu une telle hausse depuis 2016.

C’est une surprise par son ampleur. Statbel, l’office belge de statistiques, vient de publier les chiffres de faillites et de pertes d’emplois pour 2020. La Belgique a enregistré 7 203 faillites et 17 882 pertes d’emplois. C’est moins qu’en 2019, où 10 598 faillites avaient été déclarées et 20 379 personnes avaient perdu leur emploi. Sur base des chiffres remontant jusqu’à 2005 (15 ans, ce n’est pas rien), les faillites et pertes d’emplois pour l’année 2020 sont parmi les plus faibles.

Une vue tronquée. Statbel prend soin de contextualiser les données: «Un moratoire sur les faillites, qui a protégé contre les effets de la crise du Covid-19 les entreprises en bonne santé avant le 18 mars 2020, a été appliqué jusqu’au 17 juin 2020.

À partir du 6 novembre 2020 et suite à la deuxième vague de coronavirus le gouvernement a approuvé un nouveau moratoire sur les faillites jusqu’au 31 janvier 2021 afin de protéger les entreprises ayant été obligées de fermer temporairement leurs portes à la suite de l’arrêté ministériel publié le 1er novembre 2020.

Entre ces deux moratoires, l’administration fiscale et l’ONSS ont épargné, par un moratoire de fait, des entreprises en renonçant à les citer en faillite à la suite de dettes fiscales et sociales.»

2020, une année particulièrement enjolivée, avant une descente aux enfers ? Les premières annonces de plan de restructuration menacent déjà près de 1 000 personnes et les perspectives sont peu réjouissantes Selon une enquête de l’ERMG (Risk Management Group) publiée fin octobre, quelque 8% des entreprises pensent que la probabilité de faire faillite est «élevée» à «très élevée». Et la Belgique compterait 10% d’entreprises zombies (ne tenant debout que grâce à des aides et décision publiques) qui fermeraient leurs portes en 2021.

Il n’empêche, l’ampleur des chiffres publiés par Statbel interpelle. Les pertes d’emploi en Wallonie pour 2020 sont pratiquement deux fois inférieures à la moyenne des 15 dernières années. Alors que pour la même année, la Flandre enregistre une hausse particulièrement importante, passant de 10 426 à 11 241 pertes d’emploi, une hausse de près de 8%. Un chiffre presque similaire, lorsqu’on compare les pertes d’emplois de 2020 à la moyenne depuis 2005.

Cliquez sur le graphique ci-dessous pour obtenir les données par année: