BANDE DESSINÉE

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier

Le Jardin, Paris (Delcourt) -

Le jeudi, c’est le jour de notre sélection bande dessinée. Avec, cette fois, un garçon sans contrefaçon, une autre histoire de l’informatique ou encore un ultime scénario de Philippe Tome. Bonnes lectures.

 

1Cinéramdam

 

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier
Fluide Glacial -
Le résumé de l’éditeur

CLICHÉ (nom masculin): Lieu commun, banalité qu’on redit souvent et dans les mêmes termes; poncif. Exemple: Un héros capturé interrompt par sa libération le discours du grand méchant.

Antonyme: CINÉRAMDAM (nom masculin): Excentrique, absurdité qui dévie l’histoire vers un chemin inconnu; Loufoque. Exemple: Un héros capturé demande au grand méchant de continuer à parler et d’improviser le temps qu’il se libère car les liens sont beaucoup plus serrés que d’habitude.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): JUDICIEUX

Drôle, provocateur, parfois féroce, cette excellente compilation de gags frappe le 7e art en dessous de la ceinture, et c’est très bien ainsi.

C’est sûr: après ça, vous ne regarderez plus jamais un film avec les mêmes yeux. Façon de parler.

+ À LIRE AUSSI | Cinéramdam, tout le chiqué des clichés cinés

 

Fluide Glacial Karibou/Witko, 48 p., 10.95€.

 

 

2Le Jardin, Paris

 

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier
Delcourt -
Le résumé de l’éditeur

«Le Jardin» est un cabaret parisien au succès grandissant dirigé par une femme. Toutes celles qui y travaillent ont un nom de fleur et l’ambiance y est familiale.

Rose, un garçon de 19 ans, est né et a grandi dans cet établissement. Il souhaite à son tour être danseur et se produire sur la scène, devant un public, comme ses amies. Il va rapidement en devenir l’attraction principale.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): MERVEILLEUX

Attention, talent: Gaëlle Geniller signe ce récit très inspiré, sans jamais céder à la facilité, sur l’acceptation de soi dans le Paris des années 20. Avec, en héros (ïne?), un jeune danseur qui se produit sur scène avec les atours d’une femme.

Un roman graphique qui s’impose déjà comme l’un des plus délicats de l’année. Une merveille.

 

Delcourt Gaëlle Geniller, 224 p., 25.50€.

 

 

3Hercule (T.2)

 

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier
Le Lombard -
Le résumé de l’éditeur

Hercule et Marlon sont arrivés en deuxième année à l’école d’agents intergalactiques. Et ils ont encore beaucoup de choses à apprendre! Mais lorsque leur professeur est victime d’une morsure d’un réfugié extraterrestre, il ne s’agit plus uniquement d’appliquer la théorie…

Il faut agir vite! Car la folie qui s’empare de l’enseignant semble se propager dans leur école… Comment combattre l’épidémie? Et que doivent-ils faire face aux migrants de l’espace qui stationnent à leur porte?

Prêts à vivre une aventure palpitante, les deux héros découvriront aussi une dimension citoyenne et solidaire qui les mènera plus loin qu’ils ne l’avaient imaginé.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): CHOUETTE

On tombe comme des mouches dans le vaisseau d’Hercule (pas le héros mythique mais le minus agent intergalactique). Un virus amené là par un clandestin? Pas si sûr.

Chouette suite, drôle et pleine d’enjeux.

 

Le Lombard «L’intrus», Zabus/Dalena, 48p., 10,95€

 

 

4Le Labo

 

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier
Dargaud -
Le résumé de l’éditeur

1975. Jacques-Marie Bertrand est le dirigeant de la florissante entreprise de photocopieurs Bercop. En bon chef d’entreprise, il sait que gouverner, c’est prévoir.

Il désigne alors son fils, Jean-Yves, comme directeur du nouveau pôle recherche et développement, «le Labo». Pour Jean-Yves, l’avenir, c’est l’informatique!

Avec ses séances de méditation, la découverte du jogging, et ses chercheurs à la pointe, le Labo sera peut-être la success-story du siècle à venir…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): LIKÉ

De façon délirante, Bourhis revient sur la grande aventure de l’informatique. Et, s’inspirant d’une certaine réalité, évoque l’occasion ratée par la France par le biais d’une petite entreprise charentaise plus ou moins visionnaire.

On like à mort.

 

Dargaud Bourhis/Varela, 112 p., 18€.

 

 

5Le tour du monde en 80 jours

 

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier
Casterman -
Le résumé de l’éditeur

Londres, 2 octobre 1872. Le richissime Phileas Fogg se lance un défi stupéfiant: faire le tour du monde en quatre-vingts jours! Bien peu croient en ses chances, mais le gentleman est sûr de lui, si sûr qu’il joue toute sa fortune dans sa réussite.

Accompagné de Passepartout, son domestique français intrépide, le voilà engagé dans une course contre la montre à travers le globe. Sera-t-il assez rapide pour gagner son pari?

Notre avis en un mot (puis quelques autres): SERRÉ

Une énième adaptation du classique de Jules Vernes. Graphiquement, et quoique singulier, le travail de Locard, est intéressant.

Mais en 64 pages, difficile de prétendre toucher à l’âme de l’œuvre d’origine. On se trouve donc un peu à l’étroit.

 

Casterman Coblence/Locard, 64 p., 14.95€.

 

 

6Le smartphone et le balayeur

 

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier
Les Arènes -
Le résumé de l’éditeur

Quand un objet technologique en beurnaoute complet rencontre un fonctionnaire territorial de catégorie C, qu’est-ce qu’ils se racontent?

Ne quittez pas, la réponse est dans cet album.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): INATTENDU

Un éboueur ramasse un smartphone suicidaire. Et?

Dans le minimalisme le plus crasse, Emmanuel Guibert livre un dialogue inspirant, relativisant le boulot/réseaux/dodo avec beaucoup de finesse.

Inattendu.

 

Les Arènes BD Emmanuel Guibert, 104 p., 20€.

 

 

7Après l’enfer (T.2)

 

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier
Bamboo -
Le résumé de l’éditeur

La guerre de Sécession terminée, trois confédérés démobilisés reviennent sur leurs terres exsangues.

De leur rencontre avec Alice et Dorothy va naître l’espoir de se reconstruire autour d’un même but: retrouver le trésor du Sud spolié par ces mystérieux douze soudards à la traîne des troupes de Sherman et menés par la Reine et le Chapelier.

Le petit groupe s’enfonce dans le bayou d’Oz où la frontière entre la vie et la mort se délite…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): FIÉVREUX

Dans une Amérique post-guerre de Sécession propice aux viols et pillages, deux femmes et trois hommes chassent trésor et dignité dans le bayou. Et jusqu’à la folie?

Conclusion réussie pour ce diptyque très référéncé.

 

Grand Angle Marie/Meddour, 54 p., 14.90€.

 

 

8La mort à lunettes

 

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier
Kennes -
Le résumé de l’éditeur

U.S.A, East Harlem, New York. Novembre 2005. Malcom «Malek» Brown est noir, pauvre et musulman. Sorti de prison, il survit dans une Amérique hostile aux musulmans après avoir été hostile aux «nègres».

Alexander Birke a connu la Shoah, il est vieux et passionné d’échecs.

Ces deux hommes que tout sépare vont pourtant se rencontrer dans une chapelle de Harlem, où le premier est technicien de surface et le second amateur de Gospel.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): FIN

Kennes n’en finit plus d’exhumer des scénarios de feu Philippe Tome. Ce one-shot sur un repris de justice musulman instrumentalisé par l’armée US gagne en force au fil des pages.

Un bel au revoir pour un scénariste d’exception, auquel Gérard Goffaux, le dessinateur et ami, rend un vibrant hommage dans un dossier-postface de plusieurs pages.

 

Kennes Gérard Goffaux/Philippe Tome, 72 p., 17.95€.

 

 

9Sur la route de Whiskyville

 

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier
Rue de Sèvres -
Le résumé de l’éditeur

Dans les années 30, alors que Jed et Thanny sillonnent le pays à la recherche de la légendaire ville des alcools, ils sont poursuivis sans relâche par le redoutable sergent de la gare de triage Ronan O’Feathers, qui leur reproche à tort, la mort de sa femme suite au vol d’une banale tourte.

Fuyant O’Feathers et sa bande, nos vagabonds rencontrent une succession de personnages totalement décalés. Certains sont des losers, d’autres sont cruels et cupides.

Dans tous les cas et bien souvent par accident, Jed et Thanny se sortiront de situations ubuesques tout en laissant sur leur passage, le souvenir d’un chaos.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ENIVRANT

Deux hobos vont se mettre à dos toute une ville après un banal vol de… tourte.

Qu’importe, dans leur road trip délirant, rien ne les empêchera de trouver leur Eldorado, l’ivresse de Whiskyville.

 

Rue de Sèvres Blair/Flood, 168p., 18€

 

 

10Au grand magasin

 

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier
Kennes -
Le résumé de l’éditeur

Univers en miniature, le grand magasin voit défiler le monde entier dans ses allées, par besoin ou par envie. Il y a les porteurs de petits paniers qui calculent à la virgule près et les pousseurs de gros caddies qui achètent sans compter.

On y croise le petit vieux qui vient meubler ses temps morts et le grand jeune qui vient y gagner sa vie. On s’y promène, on s’y rencontre, on s’y parle. On y mange, on y pleure, on y vit, quoi!

Et vu par le petit bout de la lorgnette, qu’est-ce qu’on y rit!

Notre avis en un mot (puis quelques autres): IRRÉSISTIBLE

Au supermarché, on rencontre une vegan, un gourmand, une vieille près de ses cents, le dévaliseur de papier-cul ou encore un… Yves Van Laethem (ou un sosie?).

Bultreys et Maco Paulo livrent une succession de saynètes irrésistibles.

 

Kennes Bultreys/Marco Polo, 64p., 9€

 

 

11Frink & Freud

 

Geniller, Bourhis, Guibert, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 21 janvier
Casterman -
Le résumé de l’éditeur

Frink l’élève brillant, l’athlète, le représentant exact du Nouveau monde et de ses possibles, qui sera tour à tour disciple et cheval de Troie pour gagner la conquête de la prude Amérique.

Frink qui sera surtout cas d’école et sujet, piloté par Freud qui influera sur son divorce, son remariage avec la puissante Angelika Bijur (héritière de General Motors) et son implantation à la tête de Société psychanalytique américaine.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): FLIPPANT

En 1909, Freud part conquérir l’Amérique. Il y rencontre son confrère Horace Frink, névrosé à souhait.

Ses angoisses se mêlent à l’histoire du début du XXe siècle dans des dessins oniriques (évidemment). Un poil flippant.

 

Casterman Péju/Richerand, 200 p., 22€