CORONAVIRUS

Les eurodéputés valident le renforcement de l’aide aux plus démunis

Les eurodéputés valident le renforcement de l’aide aux plus démunis

Image d’illustration LIGHTFIELD STUDIOS - stock.adobe.com

Le Parlement européen a donné mercredi son feu vert à des mesures qui facilitent et renforcent pour 2021 et 2022 l’usage du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), le fonds qui finance dans beaucoup d’Etats membres des paquets alimentaires et de première nécessité pour les personnes pauvres ou sans abri.

Les résultats du vote ont été annoncés jeudi matin: 649 voix pour, 7 contre et 31 abstentions.

L’an dernier, l’aide aux plus démunis a été perturbée par les difficultés logistiques liées à la pandémie (manque de personnel, de financements, mesures sanitaires, etc.). L’Europe avait alors déjà modifié le règlement du FEAD pour le rendre plus efficace en ces temps de coronavirus. On pouvait notamment faire passer l’aide par des bons ou l’utiliser pour fournir du matériel de protection aux bénévoles. L’UE avait aussi rendu possible d’en bénéficier avec 100% de financement européen. Habituellement, l’Etat doit «co-financer» à hauteur de 15%.

Grâce au vote de mercredi, cette possibilité de financement 100% européen est prolongée pour 2021 et 2022. Les Etats peuvent décider d’augmenter leur enveloppe FEAD en y redirigeant des fonds prévus sous React-EU, une manne supplémentaire créée en réponse à la pandémie et qui doit temporairement renforcer divers fonds structurels de l’UE.

«En moyenne, depuis 2014, environ 13 millions de personnes bénéficient chaque année du soutien» du Fonds européen d’aide aux plus démunis, rappelle la Commission jeudi. «Selon un rapport de la Fédération européenne des banques alimentaires, la demande dans les banques alimentaires a augmenté jusqu’à 50% par rapport à la période précédant le coronavirus».

La Belgique bénéficie annuellement de plus de 10 millions d’euros de ce Fonds. Ils permettent au SPP Intégration Sociale de fournir aux CPAS et à des centaines d’associations, en collaboration avec les banques alimentaires et la Croix-Rouge, des produits à distribuer gratuitement aux plus démunis.