Challenge ACRHO: le calendrier en attendant le feu vert

Challenge ACRHO: le calendrier en attendant le feu vert

JLDeb

Le calendrier de l’ACRHO a été dernièrement finalisé. On vous le donne en devinant que la première épreuve n’est pas pour demain.

De nombreuses épreuves du Challenge de régularité des courses sur route du Hainaut occidental ont innové en fin de saison pour permettre aux coureurs, ou marcheurs, de couvrir leur tracé, en le fléchant, et en réalisant un classement selon le temps enregistré par les participants.

Que cinq en 2020! Et en 2021?

Pour rappel, au début de l’an 2020, quatre épreuves avaient été organisées: le Jogging des Amis sportifs velainois à Celles, les 10 km de Dottignies, le jogging du Printemps à Bury et l’Institut libre des Métiers à Kain-Centre. Et le 10 octobre, une cinquième épreuve se déroula à Gaurain, la Rusta, dans ses superbes installations, organisant son cross (jogging) de masse. L’épreuve a été parfaitement réussie avec les normes de sécurité respectées, avec des box sur le stade et des départs en vagues successives. Malgré tout ça, la course n’enregistra «que» 254 concurrents. Habituellement, l’on tourne entre 400 et près de 800.

L’ILM a déjà «déclaré forfait»

Si on note que la plupart des organisateurs sont très réactifs, d’abord pour confirmer la date puis les renseignements, d’autres sont plus lents à la détente. Voici donc le calendrier ACRHO «prévu» même si on sait déjà qu’en février et sans doute mars, voire avril, certaines épreuves devront se décider à annuler. On sait déjà que l’Institut libre des Métiers de Kain ne prendra pas le risque d’être la partie. D’autres instituts – Bon Pasteur à Bury avec le Jogging du Printemps ou la Porte ouverte de Blicquy avec La Gallo-Romaine – devraient suivre le mouvement…

Dans quelles conditions va-t-on pouvoir recourir à l’ACRHO? Le comité est toujours dans l’expectative. Est oubliée l’idée d’organiser des courses chronométrées étalées sur une journée. D’ici qu’on puisse remonter sur la route, des organisateurs proposeront certainement la version «covid» de leur course, mais sans classement, avec un parcours fléché, réalisable en solo, par deux ou trois mais pas plus de quatre personnes; c’est impératif! En étant visible si c’est dans l’obscurité… Dans ce cas, n’oubliez pas gilet fluo et lampes clignotantes! Et de courir à gauche de la route pour voir les véhicules qui arriveraient en face.

Tout est si hypothétique…

À l’heure qu’il est, inutile de vous préciser qu’aucun organisateur n’a reçu l’autorisation d’organiser… Au-delà de la situation sanitaire qui reste particulièrement préoccupante et hypothétique, le moindre événement est soumis à l’autorisation des instances communales. Ces dernières semaines, les exemples ont été pour le moins nombreux à travers le pays de manifestations sportives adaptées aux mesures actuelles qui ont, au final, été confrontées à un refus des villes où elles devaient se tenir. Dans notre région, citons juste deux trails, celui des Serres du côté de Frasnes-lez-Anvaing et celui des Poètes au Mont Saint-Aubert dont les adaptations prises n’ont pas convaincu.

Quant à l’ACRHO, à sa reprise et aux modifications éventuelles de son calendrier en raison d’annulations qui seront inévitables, on vous tiendra au courant au fil des semaines à venir et des annonces du Comité de concertation.