BAELEN

50 personnes mobilisées, véhicules de secours bloqués, un blessé... les difficiles conditions pour un «sauvetage hors du commun» dans les Fagnes

50 personnes mobilisées, véhicules de secours bloqués, un blessé... les difficiles conditions pour un «sauvetage hors du commun» dans les Fagnes

Un tracteur a été réquisitionné pour dégager les véhicules de secours bloqués. -

La police du Pays de Herve est revenue plus en détails sur l'opération de sauvetage qu'elle a dû mener ce samedi dans les Fagnes. Elle en profite pour rappeler les règles les règles pour les balades.

Ce samedi 16 janvier, quatre personnes se sont perdues dans les bois de l’Hertogenwald (voir notre édition de ce lundi 18 janvier). La police de la zone du Pays de Herve remercie «les 50 personnes qui ont été mobilisées pour ce sauvetage hors du commun», pour leur efficacité et leur solidarité.

On retrouvait, au niveau de Hestreux (Baelen), différents services: des policiers des zones Pays de Herve, Stavelot-Malmedy et Vesdre; la cellule «Personnes disparues»; le Centre d’information et de communication de la police fédérale; des corps d’intervention de Liège et Eupen; des maîtres-chiens; les pompiers des zones de secours 4 et 6; le Département de la Nature et des Forêts (DNF); la Protection civile; le bourgmestre de Baelen; un civil qui connaît bien les lieux…

«Les conditions climatiques particulièrement rudes (importante couche de neige, vent, chute de neige et température de -5) rendaient la zone, déjà difficile d’accès (densément boisée, tourbières…), particulièrement laborieuse à atteindre. Toutes les recherches devaient s’effectuer à pied. Les conditions étaient tellement difficiles que lorsque le contact physique a enfin pu être établi par les 8 sauveteurs avec les 2 disparus, peu avant minuit, il a ensuite fallu plusieurs tentatives avec divers moyens de sauvetage pour sortir tout le monde de cette situation périlleuse. Plusieurs véhicules des services de police et de secours ont en effet été bloqués par la neige et l’appui d’un hélicoptère s’est avéré impossible. C’est finalement au moyen d’un imposant tracteur, réquisitionné auprès d’un agriculteur, que d’autres sauveteurs ont pu approcher de l’endroit, après plusieurs kilomètres de progression dans des chemins difficilement praticables et en zone boisée, pour enfin récupérer le groupe et le ramener à bon port», informe la zone de police du Pays de Herve. Un policier a par ailleurs été légèrement blessé.

Divers rappels s’imposent aussi pour la police. «Aux promeneurs, nous rappelons qu’il n’est pas sans danger de se promener dans les Fagnes et les bois de l’Hertogenwald, particulièrement lors de conditions climatiques difficiles. Nous recommandons de bien suivre les chemins balisés et de ne jamais s’en écarter, de ne pas débuter la promenade trop tard afin d’être certains de revenir avant la tombée de la nuit, ainsi que de toujours emporter un ou des smartphones bien chargés avec, de préférence, un chargeur de batterie portable pour pouvoir recharger son smartphone.»