HERNE-ENGHIEN

La voiture aurait ignoré les signaux et barrières du passage à niveau: 3 morts sur la ligne Bruxelles-Tournai

Les trois occupants d’une voiture sont décédés, lundi soir à Herne. Le véhicule a été percuté par un train sur un passage à niveau.

Un dramatique accident de la circulation est survenu le long de la chaussée d’Enghien à Herne, à la limite d’Enghien (rue de l’Yser), lundi peu après 21h30. Une voiture roulant vers Enghien le long de la N255 a franchi le passage à niveau, et cela alors que les barrières étaient fermées selon les déclarations du bourgmestre de Herne Kris Poelaert. Le porte-parole d’Infrabel indiquait la même chose à l’agence Belga. «Les caméras de surveillance sur les lieux de l’accident indiquent que les barrières du passage étaient fermées» a-t-il précisé, évoquant l’hypothèse selon laquelle la voiture aurait tenté un slalom entre les barrières.

Le véhicule a été percuté de plein fouet par le train IC1942 assurant la liaison Bruxelles-Tournai sur la ligne 94; il avait quitté la gare d’Enghien à 21h35. Ce train transportait 25 personnes. Le choc a été effroyable. La voiture a été projetée sur le côté. Le convoi ferroviaire s’est immobilisé quelques centaines de mètres plus loin. Les soins des services de secours ont été vains pour les trois occupants de la voiture; ils avaient été tués sur le coup.

«Nous n’avons pu que constater le décès des trois occupants, des jeunes gens de la voiture» indiquait Stéphane, un riverain proche. «Deux victimes ont été éjectées de l’habitacle et la troisième se trouvait en-dessous de la voiture

«Le passage à niveau était fermé et la voiture, qui ne roulait pas vite, a fait le choix de passer entre les barrières qui étaient fermées» précise le même interlocuteur.

L’enquête se poursuit, notamment afin d’identifier le conducteur de la voiture, une Peugeot 206. L’épave a été évacuée durant la nuit.

La circulation des trains normalisée ce mardi

La circulation ferroviaire a été interrompue durant la nuit, mais elle a pu reprendre depuis 5h ce mardi matin; les deux voies peuvent être à nouveau utilisées. Le trafic ferroviaire s’est donc déroulé normalement pendant l’heure de pointe du matin. «Les dégâts aux infrastructures n’ont pas été trop importants, nous avons effectué des travaux de réparation sur le poteau avec les feux de signalisation où la voiture s’est encastrée» a précisé le porte-parole d’Infrabel à l’agence Belga.

La N255 (axe Enghien-Ninove) a évidemment aussi été fermée au trafic durant plusieurs heures.


Nos dernières videos