HUY

Dons de sang: on a besoin de plasma de contaminés au Covid-19

Dons de sang: on a besoin de plasma de contaminés au Covid-19

Le Dr Cynthia Youta reprend la direction du centre de prélèvement de sang de Huy. Doc

Le centre de prélèvement de sang de Huy, nouvellement géré par le Dr Youta, appelle les contaminés Covid pour un don de plasma.

Elle a géré le centre de prélèvement de sang de Huy avec le sourire pendant des années. Le Dr Leticia Thys passe la main au Dr Cynthia Youta. Le Dr Thys gérait les centres de Huy et de Liège. «Le centre de prélèvement de Huy a pris de telles proportions qu’il devenait ingérable pour elle de travailler sur les deux sites, explique le Dr Youta. Elle a dû faire un choix.» Et elle a choisi Liège, pour des raisons personnelles, laissant le Dr Youta prendre sa place.

Le Dr Youta est médecin généraliste dans une maison médicale à Seraing. «J’ai vu passer l’annonce de la Croix-Rouge qui cherchait un médecin. Je suis sensible à la philosophie, au mouvement de la Croix-Rouge.» Et le Dr Youta a décidé d’organiser son emploi du temps pour y intégrer cette nouvelle charge de travail. «Je vais faire un break dans mon autre activité professionnelle, pour ne pas être dispersée. Et en fonction du travail, je reprendrai éventuellement plus tard mon autre activité. »

Le centre de prélèvement de sang de Huy est très dynamique et ses volontaires «très accueillants». Le Dr Cynthia Youta poursuit: «Il y a beaucoup de donneurs de sang, ils sont assez volontaires. De temps en temps, on relance un appel pour les remotiver.»

Des contaminés mais sans plus aucun symptôme

Des besoins spécifiques en sang actuellement? « En dons de sang, on a toujours des besoins car on a un quota à atteindre. Et puis, les produits ne se conservent pas de façon indéterminée. On doit donc jeter à un moment donné le sang qu’on a prélevé.» Les besoins sont constants pour tous les groupes.

Le don de plasma est aussi possible. «On cherche du plasma AB et du plasma B. Le plasma, on peut le conserver, il a une durée de vie d’un an. S’il y a des excédents, on le congèle.»

Actuellement, en raison de la pandémie, les centres de prélèvement sont à la recherche de plasma de personnes contaminées par le Covid-19. «Les personnes doivent être guéries, ne plus avoir de symptômes.» Mais elles ne doivent pas avoir été transfusées, ni être enceintes, ni avoir fait une fausse couche. «On n’en a pas assez, on en cherche. On lance régulièrement des appels. Que les personnes concernées n’hésitent pas à nous contacter.» Un rendez-vous sera pris et un don de plasma pourra ainsi être organisé.

Infos au 085/27.75.88