article abonné offert

ÉDITION

En cinq livraisons, comment le mook 1944 a déjà conquis son public

En cinq livraisons, comment le mook 1944 a déjà conquis son public

Le mook 1944 revient sur les événements de la Seconde Guerre mondiale avec un nouvel éclairage. -

C’était un pari. Lancer un nouveau format, un hybride entre le magazine et le livre. Défi relevé par l’éditeur chestrolais Olivier Weyrich.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 439 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?